Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2021 5 27 /08 /août /2021 19:00

Premier épisode - « Toute la pluie tombe sur moi... »

 

A Nantes, viennent d'arriver...non pas trois beaux navires chargés de blé, c'est fini depuis longtemps. Il reste juste le soja pour faire marcher nos moteurs mais il s'arrête à Saint-Nazaire.

Donc je disais...viennent d'arriver 13 navigateurs sur 5 splendides canoës bois dont certains plus que centenaires, 2 magnifiques Léo dont le célèbre Léo'tarie portant haut les couleurs ligério-bretonnes et le non moins réputé 51, sponsorisé par Pernod-Ricard et qu'on ne risque pas de rater avec sa remarquable livrée jaune canari (ça tombe bien, vive le FCN !). Cerise sur le pommier, le Mulot avait embarqué sa copine Bianca dans un superbe kayak biplace en toile pour un duo étourdissant d'efficacité.

 

Les choses avaient mal débuté vendredi, le coach Didier D. et son adjoint Emmanuel M., pris d'une soudaine frénésie sécuritaire, paniquaient devant le bulletin de Météo-France et son alerte orange aux orages violents. Dring, appel aux chevronnés, « te panique pas ! on est une bande de potes et on est des Bretons, on est des durs, on craint pas un petit coup de tonnerre ou une petite averse rafraîchissante, gast !  Et en plus on a un Monsieur Météo, un pro, un sorcier, il va faire passer les nuages à côté, pas sur nous ». Bon, je me calme et en plus samedi matin, on a régressé en alerte jaune, avec soi-disant juste une petite rincette en fin d'après-midi. Cool ? La suite nous prouva que non.

Un conseil, méfiez-vous des sorciers...et du chiffre 13 !

 

Donc nous voilà partis depuis la cale de Crucy, pile poil en face de Trentemoult. Et d'emblée le Mulot se paie un quai, qui se retrouve tout tordu. Quelle énergie !

 

 

 

 

 

 

On joue les touristes : le Belvédère, la maison de Jules Verne, la grue grise, la grue jaune, le Maillé-Brézé, l'île de Nantes avec les hangars industriels recyclés en bar, boîtes de nuit, expos artistiques, et même une association qui a recrée le bateau de Jules Verne (le Saint-Michel II, copie d'un pilote du Havre), les machines de l'Ile (mais où est l'éléphant?),

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l

e premier pont, le suivant,                                                                                      les tags,

le périph

et hop une petite plage juste à point nommé pour capeler les cirés.

Tiens v'là la pluie...

A partir de ce moment-là on entre dans le dur, genre spectacle déconseillé aux personnes sensibles.

Certes, on avait le courant favorable, vu qu'on était venus exprès pour aller chercher la renverse, mais le vent, et donc la pluie, eux, étaient plutôt de face. Pas facile de pagayer avec la pluie sur les lunettes.

Finalement on arrive sur l'île de la Chênaie en face Boire-Courant et on accoste une sorte de plage que le Mulot avait subrepticement choisie pour le pique-nique. Pensez-donc, c'est là qu'il se baignait quand il était petit, le pitchoune.

Mais maintenant, c'est un troupeau de bovins qui y fait trempette, Et ces bêtes-là, ça a pas appris à faire caca dans les cabinets. Un vrai champ de mines, mais bien visibles. Chance, il paraît que la bouse de vache, c'est bon pour le teint.

Donc, pour trouver un endroit pas trop crade, en résumé on se serre les uns contre les autres, presque les uns sur les autres, D'emblée Alain sort son arme secrète : la bâche pour s'abriter.

Bonne idée vu qu'il pleut de plus en plus fort. De temps en temps, on vide les poches d'eau (de la bâche), et qui c'est qui se les ramasse dans le dos ? C'est Alain, trop sympa...

Tout le monde est content d'avoir droit gratos à un bain de boue en plus de la sortie nautique. Quelle organisation ! C'est pas tous les jours qu'on fait une thalasso.

On a même une journaliste connectée à son rédac-chef et qui envoie son reportage à intervalle régulier.

Et soudain, la grosse rafale et la pluie dantesque. La bâche s'envole, tout le monde est trempé et rigole...un peu jaune pour certains. Comment on va faire pour revenir à terre, vu qu'on est sur une île et que les vagues n'ont pas l'air commode ? Et si l'île coulait ?

 

La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -

Mais comme dit le dicton « Après la pluie, le beau temps ». En tout cas le vent tombe. Du coup, on rembarque. La renverse est bien là, je ne serai pas lynché aujourd'hui.

On avance, on avance, on avance, c'est une évidence, on a encore assez de sens et le courant est de plus en plus fort. Et IL SE MET A FAIRE BEAU, on a chaud !!!

La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -
La Loire, la Sèvre, la pluie et la pluie, mais quand même la renverse de courant       Nantes-Thouaré-Rezé-Vertou       - samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 -

Option rive gauche le long de Saint-Sébastien, et même à l'intérieur de l'île Forget pour un duo téméraire.

 

 

 

 

On découvre l'embouchure de la Sèvre, l'ex-sucrerie Beghin-Say,

 

 

 

 

on longe le hameau de Haute-Ile (ancien village de pêcheurs en Loire), la cale des chantiers Aubin disparue sous la végétation,

Trentemoult où on ne s'arrêtera pas (l'apéro n'attend pas!) et retour à la cale de Crucy.

 

 

 

 

Juste le temps de commencer à ranger le matos, et hop la deuxième grosse saucée de la journée, histoire de ne pas perdre les bonnes habitudes. Heureux les simples d'esprit, ils oublient vite...

 

Deuxième épisode - « Allez viens boire un p'tit coup à la maison...»

 

A peine arrivés, on se doit d'honorer Mère Nature. A défaut de chêne centenaire, on visite un cerisier trentenaire qui est proprement dévalisé.

Ensuite nous voilà tous sous l'abri du garage, au cas où une petite averse nous prendrait en traître. On ne va pas s'étaler, c'était très sympa.

Les bonnes volontés ont pu s'exprimer. On a pu apprécier l'apéro angevin de Yannick qui avait le blues, les cakes de Catherine2, les victuailles des uns et des autres , le barbecue piloté par Jean-Marc, la vaisselle par Christine, etc... Et on a même poussé l'hymne au Léo, ça fera plaisir à Pierre.

 

Puis les campeuses sont parties camper, les squatters ont envahi salon et bureau, le Mulot et Bianca ont rejoint leur palace à quatre roues, Serge et Yannick sont allés en ville à l'hôtel Radisson Blu.

Rendez-vous au matin à 7h30 pour un petit-déj de 12 personnes, super le AirBnB !

 

 

Troisième épisode – « De vigne en grappe, la voilà la jolie grappe... »

 

L'agglo de Nantes faisant la chasse aux camping-cars en installant des portiques, la journée a démarré par une séance de manutention, histoire de chauffer les muscles.

 

Une fois à l'eau, d'abord découverte du quai Léon Sécher avec sa petite armada de bateaux collector, mini remorqueurs, vedettes à moteur des années 30, pénichettes, un vrai régal pour les yeux. Et hop demi-tour vers Vertou, avec le courant de la marée montante. Mais non, le léger courant est dans le nez ! En fait, il faut attendre quasi la pleine mer pour que la Sèvre se remplisse par l'effet de marée, ceci dû à un barrage basculant qui ferme le plan d'eau depuis Vertou à l'embouchure .

Une ou deux petites averses pour chasser les brumes alcoolisées, passage le long de la cale de Beautour où jadis on embarquait le vin et arrivée remarquée des badauds à la Chaussée des Moines.

 

Pique-nique ? Oui, mais où ? On est encerclés par des grilles de chantier. On urbanise pour faire propre. Au passage on coupera les arbres, ça fait des saletés c'est pas croyable. De Profundis.

Le retour est peinard, on a appris à dormir en pagayant. Arrivés à la cale, Alain se réveille pour organiser la manutention des embarcations. Aussi bien qu'au départ, la classe !

Une petite bise. C'était bien. Ah oui, mais y avait pas assez de cerises. Pour le périph tu prends à gauche. On se revoit bientôt, etc...

Restait plus qu'à emmener les deux jeunettes à la gare et faire un poil de ménage.

Surprise, personne n'avait vomi sur la moquette. Les traditions se perdent, ya plus d'jeunesse .

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Voile et Canotage
  • : L’association Voile et Canotage d'Anjou a pour objet de promouvoir les bateaux traditionnels voile avirons en bois, ou de conception classique, les canoës et kayaks bois, pour découvrir les rivières et plan d'eau de nos régions. De regrouper et créer un lien entre les amateurs et les propriétaires de canots traditionnels. D’organiser ou de coopérer à l’organisation de manifestations.
  • Contact

SORTIES

Ami(e) voileux, canoéïste, kayakiste,

vous souhaitez proposer une sortie dans votre région

 ou vous avez participé à une randonnée, et vous souhaitez publier un article avec photos

laissez vos coordonnées dans contact,

 

Un grand merci à celles, et ceux qui font vivre le blog en rédigeant des articles
et en envoyant des photos
 

 

Rechercher

Construire son kayak en bois

Vous désirez construire un kayak de vos propres mains, un kayak en bois à bouchains, à partir d'un plan ou d'un kit, du Léo de 4,00m au kayak de mer Téo de 5,20m, visitez le site de Pierre : https://ohmyboat.com/blog/

Construction - Rénovation

Vous avez construit ou rénover un bateau bois, un canoë ou un kayak, partagez votre expérience, transmettez votre savoir faire, via un texte, des photos, ou un lien, n'hésitez pas à me contacter.

Nous sommes nombreux à chercher des conseils, pour construire, entretenir, rénover nos embarcations

bateau bois à vendre

Vous souhaitez vendre un bateau bois, ou le donner pour une rénovation, vous pouvez m'envoyer une annonce à mettre en ligne via le formulaire de contact