Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 22:07

Cette année la 11ème fête du nautisme avait pour date les 5 et 6 juin. Voile et Canotage d'Anjou était invitée à l'édition sarthoise de la fête organisée par la commune de Cheffes-sur-Sarthe qui avait mis au programme de la journée, une présentation de quelques bateaux de l'association.

 

Pour Voile et Canotage, il était prévu de partir de Juvardeil le samedi matin et d'arriver à Cheffes à la mi-journée, puis de poursuivre agréablement le lendemain vers Ecouflant.

 

C'est ainsi que l'on retrouve un échantillon plutôt diversifié des bateaux que notre association préférée rassemble :

TROT'AU VENT II, le bélouga de François Orhel,

GWERZ, le canot de Philippe et Daniele Gourhant,

IRIS, la yole à Antoine Desprez,

deux canoës menés l'un par Guy et Françoise Prunières, l'autre par les frères Marais,

CAYENNE, yole de l'Erdre à Yannick et Serge Marais, qui me l'avait confiée, merci à vous les frangins.

 

Samedi matin aux aurores (!) rendez-vous à juvardeil pour mises à l'eau, et premières sessions d'écopage.

 

La balade peut commencer : descente de la Sarthe, en veillant à bien prendre le petit bras de la rivière qui nous emmènera au moulin d'Ivray pour une pause café+écopage (j'ai dû embarquer près de 100 litres en 3,5 km ! CAYENNE n'avait pas vu l'eau depuis 2 ans...).

 

2-moulin-d-Ivray-pause.jpgA la cale de ce charmant lieu-dit, les randonneurs à pied participant à la manifestation cheffoise embarquent et poursuivent en canoë, kayaks, etc... ils deviennent ainsi et pour la première fois pour beaucoup, des canotiers... ils continuent leur périple encadrés par le club de Tiercé.

Nous reprenons le notre aidés par le courant de la Sarthe, la yole commence déjà à faire (un peu) moins d'eau.

 

Arrivée à Cheffes, après en avoir passé l'écluse aux bons soins de sa sympathique éclusière, nos bateaux viennent s'ajouter aux animations déjà en place, notamment une exposition intéressante de la collection personnelle de Marco Hunault (dinghy à moteur « type Riva » [!], un autre à voile, canoë français, divers canoës, kayaks et pirogues...)

5-expo.jpg

On pouvait aussi voir d'autres types de canoës aux formes et à la destination beaucoup plus sportive6-barque-de-peche.jpgs, un kayak en cousu-collé (une fabrication en cours chez Philippe Gourhant, un autre par Serge), une barque de p êche réalisée et motorisée par son ingénieux constructeur dans les années 50 (moteur in-board et ligne d'arbre !), sans oublier le joli canoë à clin délicatement restauré par notre big boss, notre grand maître à tous, éclaireur de nos sillages... Yannick !

 

Pour faire valoir ce statut incontesté, le voici justement affublé d'un t-shirt « fête du nautisme » au jaune disons.. fort seyant, il n'était pas le seul, ils n'avaient pas ma taille, c'est ballot !

 

Après le déjeuner des équipages, quartier libre : papotages canotiers selon l'usage, considérations techniques serrées (las de redonner vie à toutes sortes de vieilleries, on restaure aussi les moteurs neufs !), trafics de voitures en récidive, recherches de fraicheurs ombragées et/ou liquides, variations de ronds dans l'eau (j'ai expérimenté un peu de canotage « vintage » sur Iris, merci Antoine), etc... quelques uns des ingrédients pour une belle et chaude après-midi au bord de l'eau.

 

7-cheffes-soir.jpgLe soir, les plus chanceux restent sur place et après une soirée en musique (et V&C sait y faire question belles animations imprévues !...), les canotiers campeurs donc, ont le plaisir de goûter à un véritable déluge qui n'aura de cesse de les bercer par de tonitruantes percussions sur les toits des véhicules transformés en caisses de résonance. Douce nuit...

 

 

 

 

Dimanche, au petit matin Cheffes se prépare à sa deuxième journée d'animations consacrée, celle-là à la pêche.

 

Pour nous c'est journée canotage jusqu'à Ecouflant. 13,6 petits kms à faire porter par le généreux courant Sarthois, il ne faudra pas aller trop vite...

 

Guy « savoure » sa punition, son dos ayant déclaré forfait après le choc thermique de la veille, il en mangerait ses pagaies de dépit (ou de rage ?).

Antoine aussi sera absent pour la balade,et à l'inverse, PETITE LILI à Jean-Louis Sourisseau nous rejoint (en provenance des « rencontres du fleuve »).9-dimanche.jpg

Et CAYENNE ne fait plus d'eau...

 

Après les trafics habituels (véhicules, cafés, verbiages...), départ en douceur vers le lieu prévu pour le pique-nique à Briollay. il fait nettement moins chaud que la veille, mais la météo est optimiste pour l'après-midi.

10-dimanche.jpgEn tout cas le pique-nique sera plutôt frais et venté ; fort heureusement, chacun à de quoi réchauffer les autres à l'aide de breuvages gouleyants et de blagues ajustées...

 

Quant à moi, j'attends l'arrivée de mon petit mousse (Elias, 3 ans et demi) qui doit m'accompagner sur le reste de la ballade. Mais il se fait attendre... et ce n'est que peu après le départ de la flottille que nous pouvons partir, de conserve avec Yannick et Serge pour effectuer les 5 derniers kilomètres nous séparant de l'arrivée à Ecouflant.8 dimanche dep

L'efficacité de la yole à l'aviron nous permet de rejoindre le groupe assez rapidement, et je constate que le canoë a un potentiel de vitesse très similaire.

 

On l'avait remarqué le matin lors des transferts de véhicules, le village d'Ecouflant est ce dimanche-là, le théâtre du « raid des Sablières » : 25 km de VTT, 8 km de kayak, 8 km à pied, orientation l'après-midi, etc... c'est bien le canotage finalement !

Le centre ville est parcouru en tous sens par des coureurs et le secteur du port, lieu envisagé pour sortir les bateaux de l'eau est entièrement occupé par le centre névralgique de la compétition et de ses animations !

 

L'accès à la cale est donc encombré et compromis, mais c'est sans compter sur les ressources des canotiers... et les moyens de persuasion dont certains disposent ! François a su trouver le moyen d'ouvrir la voie, avec détermination et un attelage assez imposant...

 

Cette fois-ci, c'est Voile et Canotage qui est l'animation non prévue d'une autre manifestation.

 

Jean-Jacques

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Voile et Canotage
  • : L’association Voile et Canotage d'Anjou a pour objet de promouvoir les bateaux traditionnels voile avirons en bois, ou de conception classique, les canoës et kayaks bois, pour découvrir les rivières et plan d'eau de nos régions. De regrouper et créer un lien entre les amateurs et les propriétaires de canots traditionnels. D’organiser ou de coopérer à l’organisation de manifestations.
  • Contact

SORTIES

Ami(e) voileux, canoéïste, kayakiste,

vous souhaitez proposer une sortie dans votre région

 ou vous avez participé à une randonnée, et vous souhaitez publier un article avec photos

laissez vos coordonnées dans contact,

 

Un grand merci à celles, et ceux qui font vivre le blog en rédigeant des articles
et en envoyant des photos
 

 

Rechercher

Construire son kayak en bois

Vous désirez construire un kayak de vos propres mains, un kayak en bois à bouchains, à partir d'un plan ou d'un kit, du Léo de 4,00m au kayak de mer Téo de 5,20m, visitez le site de Pierre : https://ohmyboat.com/blog/

Construction - Rénovation

Vous avez construit ou rénover un bateau bois, un canoë ou un kayak, partagez votre expérience, transmettez votre savoir faire, via un texte, des photos, ou un lien, n'hésitez pas à me contacter.

Nous sommes nombreux à chercher des conseils, pour construire, entretenir, rénover nos embarcations

bateau bois à vendre

Vous souhaitez vendre un bateau bois, ou le donner pour une rénovation, vous pouvez m'envoyer une annonce à mettre en ligne via le formulaire de contact