Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 19:54

 Le week -end de la Toussaint il était prévu que nous allions Brigitte et moi sur le CHER.


P1080561w.jpgJeudi 11 novembre après avoir mis le fourgon chez des particuliers (très sympas) à la BISSONNIERE, à proximité du village de MENNETOU SUR CHER nous chargeons le canoë. Nous embarquons vers 10h30 avec un rayon de soleil pour nous accompagner.P1080564w Le soleil ne va pas durer, le vent se lève et les averses arrivent et il faut appuyer sur les pagaies.


Nous découvrons une petite rivière bien sympathique, avec un petit coté "sauvage" et un petit courant qui nous aide un peu. Durant la première journée, nous ne rencontrons personne, à part les cygnes le temps n'est pas au top, mais c'est quand même sympa.P1080599w

Nous décidons vers 16h 30-17h00 de commencer à chercher un coin pour planter la tente, car la nuit tombe vite et le mauvais temps n'aide pas. Nous trouvons un coin en amont de CHABRIS , le temps se découvre en soirée, et la nuit est belle avec de la lune.


P1080611wLe lendemain nous nous réveillons sous la pluie, nous trainons un peu, embarquement vers 11h00, nous dépassons CHABRIS on y va cool. L'objectif était d'aller jusqu'a St AIGNAN mais il fallait penser à récupérer le fourgon à MENNETOUT, soit en prenant le train en soirée samedi ou en stop. Nous décidons donc que nous nous arrêterons à SELLES SUR CHER samedi midi.


P1080612wEn attendant nous continuons vers SELLE SUR CHER, la rivière est toujours aussi sympa, nous croisons des chevaux et aussi des traces de castors. Le temps est toujours à l'humidité, vers 16h30 nous nous mettons à chercher un coin en amont de SELLE SUR CHER.

P1080656w

 


Nous faisons plusieurs tentatives mais sans résultat, les berges sont hautes dans ce coin, le temps s'assombrit et nous n'avons pas trop le choix, nous trouvons un coin mais il va falloir hisser le matériel et le canoë 3m plus haut. Avec la corde de sécu nous hissons les sacs et bidons ainsi que le canoë, nous montons la tente et le « tarp » rapidement car le temps menace il est 18h00 environ.

P1080652wP1080636w

Samedi matin manœuvre inverse on redescend le matériel et embarquons vers 10h00. Nous arrivons à SELLE SUR CHER, nous débarquons rive gauche au deuxième pont.

P1080657wVoilà une petite ballade sympa , et la prochaine fois nous irons faire une autre partie de cette rivière plus en amont.

Franck et Brigitte

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 22:30

 

Un couple de pagayeurs qui tente de rejoindre la rive à toute vitesse, façon Tex Avery, alors que le canoë se remplit d’eau, implacablement. Un superbe dos musclé entièrement tatoué de motifs asiatiques. Une montgolfière planant dans le silence d’un soir d’été à seulement quelques mètres de la surface du Cher.10loire canoé bois 10jls0096

Serait-ce un inventaire à la Prévert ? Non, juste l’évocation de quelques souvenirs de la descente Loire Canoë Bois 2010 organisée par l’association Loire Aventure Amboise les 3, 4 et 5 septembre. Les 33 canoës participants ont ainsi conclu une trilogie ligérienne qui aura permis de découvrir plus de 120 km de Loire sur trois années, avec les associations partenaires Thorvald Aventure et Voile et Canotage d’Anjou.

VENDREDI 3 SEPTEMBRE

10loire canoé bois 10jls0009Rendez-vous était donné dès le vendredi après-midi sur le bief du château de Chenonceau. Les chanceux qui n’habitent pas trop loin ou ceux qui peuvent moduler leur emploi du temps se sont donc retrouvés sur les rives du Cher.

Soleil radieux. Temps estival prévu pour tout le week-end. L’humeur était à la légèreté. Philippe et moi sommes arrivés vers 16 h. Yannick et Serge (rappel de l’article n°1 de notre règlement : toujours commencer par nommer le président), Françoise et Guy, Antoine, Christophe, Daniel, Jean-Pierre …10loire canoé bois 10jls0128 bref, une bonne partie du groupe Voile et Canotage était déer dans les eaux du Cher serait un terme plus approprié à la tenue de notre canoë. N’ayant pas vu l’eau depuis notre descente de Dordogne quinze jours plus tôt, et ayant fini de sécher sur la galerie dejà sur place, les canoës rassemblés sur la rive, prêts à voguer sur les eaux claires du Cher. S’immerg notre fourgon pendant le trajet depuis Angers, il s’est transformé en pédiluve dès la mise à l’eau.

Je n’ai guère profité du paysage durant le premier kilomètre, écopage oblige. Peu de courant, vent nul, remonter le cours de la rivière fut aisé, la limpidité des eaux invitant à se régaler du spectacle des algues et innombrables poissons ondulant au soleil. Soudain, ce fut LE cadeau. Le château de Chenonceau est apparu au détour d’une courbe, baignant dans la lumière d’été, ses arches surplombant le Cher. Les dizaines de touristes agglutinés aux fenêtres des deux niveaux de la bâtisse ont abondamment photographié nos embarcations semblant surgies d’une autre époque. Passage sous l’arche centrale, petit détour par le port privé, navigation sous le pont, nous avons eu l’impression de vivre un moment hors du temps dans le calme de ce bel après-midi d’été.

10loire canoé bois 10jls0032Remontant le Cher jusqu’à Chisseaux, un petit kilomètre en amont, nous avons croisé au passage une superbe péniche anglaise. La chaleur nous a poussés vers l’ombrage de la buvette du camping tandis qu’Antoine s’essayant à la pêche a sorti de l’eau un silure d’un gabarit déjà respectable. Lors de notre retour, attirés par l’harmonie des lieux au niveau du château, nous avons décidé d’accoster. Après la découverte des magnifiques jardins à la française, nous avons décidé de poursuivre par la visite du château. Surprise : nous avons pu accéder librement, l’entrée officielle du site se trouvant à l’entrée du parc, côté route. Malgré la splendeur des lieux, nous ne nous sommes pas attardés, nous sentant « clandestins » facilement repérables avec notre bidon étanche sous le bras ; juste le temps de faire quelques clichés du canoë de Michel et Chantal cadré dans le vitrail d’une fenêtre. 10loire canoé bois 10jls0076Le retour dans la lumière du soleil couchant fut enchanteur. C’était l’heure de l’envol des montgolfières. Chargées de touristes, trois puis quatre puis cinq montgolfières apparurent dans le panorama du château. L’une d’entre elles survolait le Cher à moins de 50 mètres de notre canoë. Nous la vîmes descendre, descendre, descendre encore vers l’eau. Nous nous attendions à la voir plonger d’un moment à l’autre. Mais d’un coup de lance-flamme, son habile pilote lui a fait franchir facilement les arbres de la rive. Le gros ballon rouge s’est éloigné, tel un rêve que l’on a du mal à retenir le matin au réveil.

Nous avons croisé de nombreux autres canoës bois. Malgré leur arrivée tardive sur le lieu de rendez-vous, les participants à la randonnée n’ont pas voulu se priver du plaisir de la découverte nautique du château, à la lumière du soleil couchant, dans un calme absolu.

SAMEDI 4 SEPTEMBRE

Après une nuit calme au camping River Camp nous avons quitté les rives du Cher pour retrouver le fleuve Royal à Amboise, sur l’île d’Or, près du siège de l’association Loire Canoë Amboise. Déchargement des embarcations, briefing, transport des véhicules jusqu’à Port de Luynes, retour par le car. Le soleil était déjà haut quand tous les bateaux furent enfin sur l’eau, chargés du matériel de camping, prêts à se laisser porter par le courant. 10loire canoé bois 10jls0341Très vite, l’heure du pique-nique est arrivée, moment de partage où chacun s’est fait un plaisir de faire découvrir à ses voisins sa spécialité locale, spécialité le plus souvent liquide …

Le temps de quelques pauses boisson ou baignade, Rochecorbon, l’escale du soir, s’est rapidement profilé à l’horizon. Le vent portant et le courant relativement fort de la Loire ont permis de parcourir les 22 kilomètres de l’étape sans trop d’efforts, encore moins pour les heureux propriétaires de canoës à voile. L’île choisie par nos organisateurs pour le campement s’est couverte de toiles colorées.

10loire canoé bois 10jls0459Après une baignade sportive contre le courant, des échanges sur les restaurations de canoës en cours, sur les aventures et mésaventures nautiques de l’été, l’heure de l’apéro est arrivée rapidement.Le cuistot de Loire Aventure nous avait concocté un repas « comme à la maison ». 10loire canoé bois 10jls0491Même mieux qu’à la maison au vu de mes capacités culinaires. Humm… les fromages de chèvre et leur tranche de lard grillés au feu de bois, la purée de pommes de terre parfaite . ... Et puis, le dos musclé entièrement tatoué, eh bien c’était celui du cuisinier ! 10loire canoé bois 10jls0477

La nuit tombante, la soirée s’est terminée autour du traditionnel feu de camp, avec la découverte de la surprise annoncée au programme. Un conteur local (tourangeau) nous a fait découvrir une autre facette de la Loire : la Loire littéraire. C’est, bercés par des textes de Victor Hugo, Jacques Lacarrière ou du géographe Elisée Reclus que nous avons terminé cette délicieuse journée.

Extrait :  «  Depuis qu’enfant, je l’ai découverte( la Loire), j’ai toujours quelque part en moi, enclos d’images, de senteurs et de sons, un mont Gerbier de Songes ». Jacques Lacarrière dans « Un amour de Loire », éditions Christian Pirot.

5 SEPTEMBRE DIMANCHE

10loire canoé bois 10jls0543C’est toujours sous un soleil radieux que la journée du dimanche s’est levée. Nos hôtes du week-end avaient déjà chauffé le petit déjeuner au feu de bois et grillé les tartines. Le démontage du camp s’est fait aisément, le soleil du matin évacuant rapidement l’humidité de la nuit.

Briefing obligatoire avant d’embarquer. Deux passages humides, voire très mouillés ont été annoncés : le pont Wilson et le pont de la Motte à Tours. De gros cailloux dans les rapides du pont Wilson, de grosses vagues au pont de la Motte. Le départ de la flottille s’est fait dans un silence pesant. Chacun était-il hanté par la vision de son canoë broyé par les grosses pierres du pont Wilson (N’oublions pas que c’est lors du passage de ce pont que Bernard Ollivier a failli se noyer lors de son « Aventure en Loire »). Ou alors, vision plus légère, le canoë simplement submergé par les remous du pont de la Motte (pas de danger nous a dit l’organisateur. Le seul risque, c’est de remplir le canoë !) 10loire canoé bois 10jls0622

Tours se trouve à un petit kilomètre de notre escale nocturne. Très vite, nous avons repéré le pont Wilson. Nous avons débarqué pour effectuer une reconnaissance du terrain. Allait-t-il falloir organiser un portage pour éviter un passage périlleux ? Mais sortir les bateaux à cet endroit s’avérait difficile, la rive étant très encaissée. Après avoir observé le niveau d’eau, les plus expérimentés se sont lancés dans la descente du rapide sous la pile bâbord. D’habiles manœuvres leur ont permis d’éviter les rocs. Les plus téméraires ont suivi. Certains canoës garderont des stigmates de leur descente. Jugeant le passage trop délicat pour leurs compétences, quelques uns d’entre nous ont confié leurs esquifs à des pagayeurs plus expérimentés. D’autres, encore plus prudents, ont préféré porter malgré la difficulté.

Très (trop) rapidement, le pont de la Motte s’est profilé à l’horizon. 10loire canoé bois 10jls0647La flottille s’est arrêtée sur un banc de sable en amont. Après reconnaissance, la descente s’est organisée, les plus confirmés se positionnant au départ et à l’arrivée. Malgré la tranquille assurance des organisateurs, avec quelques autres « dégonflés », nous avons cherché un passage plus facile. Sous la pile du pont la plus proche de la rive gauche, nous avons pu tranquillement passer à pied dans le courant, en remorquant nos embarcations.

10loire canoé bois 10jls0595Les autres ont tenté l’aventure. «  Le passage est délicat mais pas dangereux, le seul risque, c’est d’embarquer de l’eau. » nous avait-on annoncé au briefing. Eh bien, ce fut la réalité pour une bonne partie des canoës. Chahutés dans les remous, embarquant de l’eau par l’avant, il suffisait que l’équipage s’incline du mauvais côté pour rapidement « faire le plein ». C’est ainsi que 4 ou 5 canoës ont chaviré. Mais nos amis vikings, avec toute l’énergie qu’on leur connaît, ont refusé de laisser faire et se sont mis à pagayer de toutes leurs forces pour regagner la rive avant de couler. Ils ont ainsi provoqué l’hilarité générale non dénuée d’admiration face à une telle détermination. 10loire canoé bois 10jls0318

Le pique-nique du midi fut le bienvenu après de telles émotions. Le cuistot de l’association nous avait encore mitonné un délicieux repas. Le généreux soleil du midi a séché le matériel malmené au passage du pont, et agrémenté baignades et siestes.

La fin de la randonnée fut une simple ballade digestive comparée aux moments forts de la matinée. Baignade, observation d’empreintes de castor ont clôturé notre parenthèse ligérienne.10loire canoé bois 10jls0674

Merci à Loire Aventure Amboise pour ce délicieux week-end à l’organisation sans faille.

Danièle

album photos  Loire canoë bois 2010-09-08 Loire canoë bois 2010-09-08





Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Voile et Canotage
  • : L’association Voile et Canotage d'Anjou a pour objet de promouvoir les bateaux traditionnels voile avirons en bois, ou de conception classique, les canoës et kayaks bois, pour découvrir les rivières et plan d'eau de nos régions. De regrouper et créer un lien entre les amateurs et les propriétaires de canots traditionnels. D’organiser ou de coopérer à l’organisation de manifestations.
  • Contact

SORTIES

Ami(e) voileux, canoéïste, kayakiste,

vous souhaitez proposer une sortie dans votre région

 ou vous avez participé à une randonnée, et vous souhaitez publier un article avec photos

laissez vos coordonnées dans contact,

 

Un grand merci à celles, et ceux qui font vivre le blog en rédigeant des articles
et en envoyant des photos
 

 

Rechercher

Construire son kayak en bois

Vous désirez construire un kayak de vos propres mains, un kayak en bois à bouchains, à partir d'un plan ou d'un kit, du Léo de 4,00m au kayak de mer Téo de 5,20m, visitez le site de Pierre : https://ohmyboat.com/blog/

Construction - Rénovation

Vous avez construit ou rénover un bateau bois, un canoë ou un kayak, partagez votre expérience, transmettez votre savoir faire, via un texte, des photos, ou un lien, n'hésitez pas à me contacter.

Nous sommes nombreux à chercher des conseils, pour construire, entretenir, rénover nos embarcations

Calendrier , évènements à venir

La date de l'AG vous sera transmis dès que l’horizon sera dégagée,

Vous avez des idées de navigation pour 2021, notez les pour la prochaine AG,

Les inscriptions pour la Semaine du Golfe du 10 au 16 mai 2021 sont ouvertes : https://www.semainedugolfe.com/