Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 20:00

Arrivé samedi soir au camping *** de Jenzat, je me suis senti un peu seul dans ma petite tente Décathlon, isolé de la caravane des vans au look américain et autres camping-cars rutilants. Mais les hôtes, Frédérique et Eric, avaient bien fait les choses, avec tout d'abord une visite culturelle au mondialement célèbre musée de la vielle à roue (critère guide Michelin « vaut le détour »), suivie d'une soirée choucroute, avec les saucisses, mais sans le chou (c'est pas d'saison). Certes l'église peinte, avec la Passion du Christ et le martyr de Catherine d'Alexandrie aurait mérité une petite visite, mais un Lalande de Pomerol ne se boit pas tiède !

Le lendemain dimanche, départ de Vichy pour le gang des canoës composé de Francis, Lise et la Fanette, Guy et Françoise, Richard et Aïcha, Jean-Marc et Christine, Eric et Frédérique, Jean-Pierre, Nadine et Léo, Serge et Yannick, accompagnés de deux adeptes du solo, Alain et François , toute cette bande naviguant sur de magnifiques canoës bois brillant de tous leurs vernis patinés (sauf un équipage que nous ne nommerons pas, par délicatesse, ayant pour sa part décidé d'assumer avec fierté son empreinte carbone).

Pour les kayaks, on avait une concentr' de Léo digne d'un festival Harley, manquait que les tatouages et la sono. Hormis un engin rouge vif, que je croyais au début que c'était une cuvette qu'on avait amenée pour faire la vaisselle, mais non ! C'était l'ambulance des pompiers, au cas où on aurait eu un pépin, et d'ailleurs son pilote s'employait avec beaucoup d'énergie à cerner la meute, empêcher les errements et s'assurer du bien-être de la troupe.

Michel dit « chef d'escadrille », Jean-Louis (le GO dépêché par Mulot Organisation) dit « je-mouille-la-chemise » exhibant un magnifique gwen-ha-du en guise d'étendard , Catherine, Chantal, Marie-Pierre, Marianne, Vân, et Gérard (moi) armaient la flottille bien basse sur l'eau, avec tout ce fourniment.

Donc départ réel pour tous, sauf pour le perroquet, qui avait pris un peu d'avance et qu'on retrouvera plus tard. C'est une surprise du GO !

dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km
dimache 2 aout : Vichy-Varennes   14 km

dimache 2 aout : Vichy-Varennes 14 km

Comme on avait dit « autonomie », j'avais préparé mon arc et affûté mes flèches, révisé les gestes de survie (comment scier une jambe avec une fourchette), visionné 3 fois le film Délivrance, et donc pris quelques préservatifs (au cas où un indigène aurait de mauvaises intentions...). Manque de bol, le seul bestiau à abattre digne de ce nom, un chevreuil, était trop loin et mon arc était rangé au fond du fourbi. J'ai bien essayé de tirer sur les vaches Aubrac, mais Jean-Louis n'était pas d'accord. Ensuite on a eu toute la flopée d'oiseaux, mais c'est pas facile à viser, soit c'est tout petit, comme la nichée de petits gravelots du premier soir, soit ça bouge tout le temps !

Les oies, buses, poules d'eau, cigognes, hérons cendrés, hérons pourpres, hérons bihoreaux, cormorans, sternes, mouettes, goélands, martins-pêcheurs, bergeronnettes, hirondelles des falaises (et j'en oublie) que j'ai essayé d'attraper courent toujours (et y'en a aussi qui volent, et même très haut), c'est dépitant. Y'a que le perroquet gris du Gabon qui s'est laissé attraper, mais quand j'ai voulu le passer à la broche, ni Vân ni Jean-Pierre n'étaient d'accord.

Quand on est passés dans la réserve naturelle du Val d'Allier, les choses se sont précipitées. Léo a dû se cacher sous la bâche et les oiseaux ont disparu, ce que nous a bien expliqué Christian, un pêcheur à l'épervier, revu le soir au camping. Y'a pas d'oiseaux dans la réserve d'oiseaux, c'est normal, ils s'y ennuient !

lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km
lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre  28 km

lundi 3 aout : Varennes - Chatel de Neuvre 28 km

Moi aussi, j'avais peur de m'ennuyer...la nuit. Heureusement, elles étaient animées.

Quelle tragédie peut bien vivre un bœuf qui pleure ainsi ? Et une cimenterie qui broie du gravier, à défaut de broyer du noir ? Ah, la douce mélopée de l'autoroute A7. Et les runs à moto, comme c'est émouvant. Et les moustiques, ça produit un magnifique si bémol. Et puis les vigiles du dortoir des oies, agacés par l'arrivée d'un intrus...

Et le jour, pas le temps de s'ennuyer non plus, c'est sûr !

D'abord on a les jeux collectifs. Les bains, encore et encore, la balle au prisonnier, les filles contre les garçons, les ricochets, la danse de l'ours (pas polaire, vu la température !).

Ensuite les jeux individuels, pour rien qu'à se faire remarquer. D'abord Guy et Françoise qui, en ayant marre de notre compagnie, trouvent astucieux de dessaler, pour nous quitter avec dignité. Et puis Jean-Pierre qui perd ses lunettes...mais qu'on retrouve (quel scénario!). Gérard qui fait semblant de perdre une savate, pour apitoyer les filles. Jean-Louis, pas en reste en tant que GO, met la barre un peu plus haut, et hop, noie une batterie d'appareil photo. Mais le top du top, le summum du narcissisme, la médaille d'or du gars qui fait semblant d'être discret pour mieux ménager son effet, elle revient...vous avez deviné je suis sûr, à notre adulé chef d'escadrille, Michel.
Non content de caracoler en tête sans effort, pendant que j'essaie vainement de le suivre, que j'ai mal partout et que je ne rêve que d'une bière fraîche, Môssieu se permet des facéties. Une p'tite descente de passe à poissons, et hop, à l'eau avec tout le matos, sous les applaudissements des baigneurs. Bien joué !

Et un deuxième exploit : on s'engage ni vu ni connu dans un trou de souris . Manque de bol, un arbre en travers, alors, vite fait la cravate, et hop à la baille, avec la pagaie qui soit-disant se fait la malle et qu'on retrouve, comme par hasard, coincée sous son pied. A d'autres !

Du coup, Michel a hérité d'un nouveau sobriquet, on le connaîtra désormais comme le capitaine du Léosubmarine (merci à celui qui me l'a soufflée).

mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km
mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins  31 km

mardi 4 aout : Chatel de Neuvre - Moulins 31 km

Ça suscite des jalousies, c'est humain. Donc, comme Jean-Pierre avait remarqué que les filles faisaient les yeux doux à Christian (t'es trop fort, ta queue de cheval elle est trop belle, t'as de beaux biceps, je peux toucher tes poissons...), il s'est dit que, lui aussi, il savait appâter et le voilà parti à pêcher.

Mais, malgré sa technique fort élaborée et son remarquable acharnement, point de poissons au bout de la ligne, ni même de sirène.

Ensuite, on se rappellera des bivouacs sous le soleil cuisant, le feu de bois réglementaire, la tournée de l'apéro, les chants traditionnels, les lunes de Jupiter (pas deux, mais quatre!), le pain grillé au matin, les diverses fêtes, anniversaires, départ en retraite... gagnant du Loto (euh, je m'égare).

Et les distributions de friandises pour les bons élèves qui ont su s'arrêter à temps à la pause pipi et ne sont pas partis courir devant la meute. Et les mobiles artistiques avec les branches d'arbre...

Et au menu des réalisations humaines remarquables, on se rappellera avec un brin de nostalgie de la bière au camping de la réserve naturelle, de la bière au camping de La Charité, de la bière à la Goguette à côté du camping, mais aussi de la bière qu'on n'a bue ni à Moulins, ni à Apremont.

Et puis le village d'Apremont, le barrage des Lorrains, le pont-canal, l'écluse de Givry, quelques châteaux, l'église romane sur son piton, et La Charité sur Loire avec son prieuré exceptionnel.

mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,
mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,

mercredi 5 aout : Moulins - la Veurdre 31 km,

Un aspect à ne pas négliger : le fil rouge du raid.

Afin de bien appréhender l'homogénéité d'un séjour, et pour pouvoir en parler à la veillée au Mc-Do en novembre, il est important de s'appuyer sur une thématique, bravo au GO d'y avoir pensé.

D'aucuns diront qu'elle était toute trouvée. A ceux-là je répondrai « faites-le » !

L'EAU, la voilà la thématique.

On a eu l'eau de l'Allier et de la Loire sous les embarcations, la même dans les poumons de Michel quand il s'est vautré, l'eau dont on s'est aspergés ou rafraîchis, celle que certains ont eu le courage de filtrer pour la boire, mais surtout celle du pastis de Vân et celle qui permettait aux bouteilles de François de rester à la bonne température (13°5). On passera sous silence celle qu'on est allés chercher en catimini, voiturés par la cousine de Michel...

Une seule eau manquait à la liste, celle du ciel. Du coup, le GO, qui veut avoir des bons retours et fait la chasse sur le web aux smiles, aux pouces levés et aux 5/5, s'est employé à corriger son oubli et nous a gratifiés d'une belle ondée, voire deux, à La Charité sur Loire. On l'en remercie.

jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km
jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier   26 km

jeudi 6 : la Veurdre - le Bec d'Allier 26 km

Comme me souffle le rédac-chef, un bon papier doit être équilibré. Je me dois donc de tempérer mes propos. Thèse, antithèse, synthèse, prothèse...

Non, c'est pas fou, l'Allier...

Il y a pas mal de routine dans une aventure comme celle-là. Finalement, contrairement à ce que j'ai dit plus haut, on pourrait même s'ennuyer !

Il faut franchir des obstacles, c'est d'un monotone. Les bancs de sable, les arbres en travers, tout ça vous empêche de dormir tranquillement. Et le courant qui vous pousse...à peine un coup de pagaie de temps en temps.

Et aussi les barrages à passer, dedans le canot, dessous le canot, derrière le canot. Vider le matos, faire la chaîne, glisser, porter, poser, refaire la chaîne, recharger, c'est d'un banal...Et dire que le seul vrai passage digne d'intérêt, le saut de l'ange du pont-canal du Guétin, on ne l'a pas fait. C'est rageant. Trop timoré ce GO !

Il reste quand même que la dernière session, quasi un spot, a été trop d'enfer. Du genre à énerver un peloton de fusiliers-marins blasés. Un feu d'artifice avec, en sus, un concours improvisé, dont les gagnants ont eu droit à...une bière. Nous faire la surprise d'une ultime remontée de courant sur plusieurs centaines de mètres, sous la canicule, avec passage de barrage de pieux dans un courant diabolique, au risque de retourner le canot et voir partir tout le matos au gré des flots jusqu'à Nantes, ça c'était fort. Bravo au GO !

vendredi 7 : le Bec d'Allier - la Charité sur Loire  27 km
vendredi 7 : le Bec d'Allier - la Charité sur Loire  27 km
vendredi 7 : le Bec d'Allier - la Charité sur Loire  27 km
vendredi 7 : le Bec d'Allier - la Charité sur Loire  27 km
vendredi 7 : le Bec d'Allier - la Charité sur Loire  27 km
vendredi 7 : le Bec d'Allier - la Charité sur Loire  27 km
vendredi 7 : le Bec d'Allier - la Charité sur Loire  27 km

vendredi 7 : le Bec d'Allier - la Charité sur Loire 27 km

Mais le GO, l'esprit toujours en alerte, nous gardait une ultime surprise de derrière les fagots.

Ayant visionné, la veille du départ, un épisode de la Chasse aux Trésors, il nous a distribué des enveloppes samedi 8 août à 07h00 pétants (je m'en rappelle comme si c'était hier). Lorsque nous les avons ouvertes, on lisait :

« Votre mission, si vous l'acceptez, est de ramener votre véhicule de Vichy le plus vite possible. Ce papier s'autodétruira dans les 5 secondes, ne l'avalez pas »

Excusez-le, il avait un peu mélangé les séries TV. La fatigue, probablement...

Comme il n'avait pas prévu les hélicos, il fallait prendre le train. C'est là que c'est parti en jus de boudin. Grossière erreur de scénario. Y avait pas de train !

Chacun y est allé de sa solution. Le perfide GO s'est dégoté un covoit', une bande de rebelles a embarqué de force dans un taxi puis a détourné un Intercités, tandis que le dernier clampin, trop sûr de lui, s'est retrouvé être le grand perdant du jeu, sans voiture et sans vêtements de rechange, alors que tous les autres s'étaient (enfin) lavés et avaient sorti leurs chemisettes et leurs chemisiers bien repassés.

Mais l'aventure s'est terminée dans la bonne humeur, au resto autour d'un bon repas, comme dans les aventures d'Astérix, et de plus en pays Arverne (ou presque).

Un magnifique voyage à tous points de vue...à part que j'aurais bien aimé connaître le goût du perroquet.

 

L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet
L'Allier en « autonomie », en kayak et canoë bois, du samedi 1er août au soir au dimanche 9 août 2020 au matin,  pour 24 pagayeurs, deux chiens et un perroquet

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2017 3 29 /11 /novembre /2017 22:36

Épisode 1 « Notre Loire »

 

Comme disait Patrice De Ravel dans « La caresse de l'onde » : »Sur nos eaux, le canoéiste pourra choisir la rivière qui coule sous sa fenêtre ou s'inventer un itinéraire complexe ... ; tous le conduiront de l'eau douce à l'eau salée,...qu'importe le fleuve pourvu qu'il soit parcouru dans sa totalité »., Descendre un cours d'eau c'est comme un besoin, un appel.

Et la Loire n'est pas n'importe quel cours d'eau ! Un fleuve mythique aux milles facettes, chargé d'histoire, avec une grande biodiversité végétale et animale. Et l'homme, qui la surplombe de ses châteaux, qui se trouve envahie par ses crues, qui la dompte et la défigure par ses centrales nucléaires, s'y trouve envoûté,,,

Comme nous ! Deux petits Léos voguant au fil du courant du fleuve, qui deviendra « Notre Loire »,

L’aventure cette année, c'est Gien (d’où nous sommes arrivés l'année dernière) – Montjean sur Loire – 350 km - 11 jours.

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 2 « Pluie,grisaille et vent »

 

Deux années se suivent mais ne se ressemblent pas. L'année dernière nous avons eu une demie journée de pluie pour tout le reste de soleil chaud et radieux, Cette année, cela c'est annoncée pluvieux, gris et venteux,

Nous avons dû sentir la chose arrivée car nous avons augmenté notre équipement d'un super anorak étanche et d'une bâche plus grande (4x3m) munie de 2 piquets télescopiques. Ou bien est-ce parce-que nous nous sommes si bien préparés à la pluie est arrivée ? Mystère,,,

 

samedi 22 juillet

Nous sommes partis tôt le samedi matin chargé de nos kayaks et de tout notre équipement de 25 kg chacun. Direction le camping de Gien, là où nous nous étions arrêtés l'année dernière.

Très sympa, le propriétaire du camping nous propose de mettre nos kayaks à l’abri des convoitises jusqu'à notre retour prévu le lendemain soir.

Nous repartons pour Montjean sur Loire et profitons d'une soirée chez ma mère chez qui nous laissons le camion.

 

dimanche 23 juillet

Nous prenons le train. Nous arrivons à Gien à 21h sous la pluie assez forte pour nous tremper de la tête aux pieds. Nous récupérons nos kayaks et le propriétaire du camping, décidément très accueillant, nous propose d'installer notre tente sous un grand barnum où est déjà installé un marcheur.

Alléluia !La tempête a fait rage toute la nuit, pluie battante, vent à décorner les bœufs. On l'a échappé belle d'être trempé-saucé et notre matériel avec, avant même de partir.

 

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 3 « retour des sensations »

 

lundi 24 juillet

Quel plaisir de retrouver les sensations du kayak qui glisse sur l'eau à chaque coup de pagaie, de se laisser aller avec le courant, de voir défiler tranquillement les berges et le paysage, de ne pas savoir ce qui nous attend, ni quand et où on s’arrêtera , ni ce qui apparaîtra au prochain virage ! Nous sommes autonomes pour 11 jours, l'aventure peut commencer.

Très vite le 1er barrage pour la centrale de Dampierre. Il se passe facilement et nous sommes bien contents de ne pas nous attarder à l'ombre de ses colonnes épaisses de fumée.

Nous passons Sully sur Loire et son magnifique château avec de la pluie et du soleil en alternance.

Notre bâche nous sert dès le soir pour y mettre notre tente et nous permettre de manger à l'abri. Nouveau grand luxe cette année : nos minis sièges pliables et un roman chacun,

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 4 « Genre : bateau - Espèce : kayak

              Nom commun : Léo - Noms propres : Léonidas et Léodos »

 

mardi 25 juillet

Temps gris, mais nous avons plutôt de la chance le soir, ça se maintient. Nous croisons un couple âgés de chasseurs d'images, camouflés, armés de gros télé-objectifs, ils n'attendaient sûrement pas des Léos, espèce pourtant encore assez rare,

Le soir JL fait du feu dans un foyer déjà utilisé ou s'entassent plein de silex qui se fendent et volent sous l'effet de la chaleur nous obligeant à nous tenir à bonne distance, heureusement la tente l'est aussi.

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 5 « A la file indienne »

 

Mercredi 26juillet

Le soleil nous fait la grâce de ses rayons au petit déjeuner mais pas pour très longtemps.

Nous traversons Orléans. Après repérage nous ne passons pas la grosse veine de courant lui préférant un passage à la cordelle sous une arche ou l'eau est peu profonde.

Ensuite nous passerons tous les autres ponts avec un peu d'appréhension pour les premiers et de plus en plus d'assurance et de plaisir pour tous les suivants même celui de Tours qui nous a fait hésiter.

A Orléans nous croisons la route de deux kayakistes dans des kayaks plastiques, genre sit and top mais plus profilés avec un attirail impressionnant de pêche. Ils font une descente sur 15 jours jusqu'à Champtoceau,

L'île convoitée pour dormir le soir s'avère être une réserve naturelle, nous nous décidons pour camper juste en face le long d'un chemin de randonnée et discutons avec 2 personnes du coin curieux de notre campement. Équipés de nos jumelles nous pouvons observer les oiseaux (aigrettes, sternes, cormorans, hérons, ...) et même une colonie d'oies qui ressemblent à des oies domestiques. Sentant notre présence, elles s'en vont comme des écolières, 2 par 2 à la file indienne. Nous observons aussi les 1ères traces laissées par des castors (des troncs d'arbres sans écorce à leur base) et privilège, nous voyons un balbuzard pécher devant nous un gros poisson mais se faisant poursuivre en vol par une sterne mauvaise et jalouse de son territoire, le balbuzard en lâchera sa proie trop lourde.

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisodes 6 « Des cygnes, et des apparitions »

 

jeudi 27 juillet

Je n'avais jamais vu autant de cygnes d’un coup que ce jour-là, 30, 40 cygnes sauvages et encore des oies. Nous en voyions aussi des géants fabriqués avec des objets de récupération. Ce sont d'énormes chars qui servent pour un spectacle nautique.

Une averse d'une pluie battante s'abat sur nous mais nous décidons de continuer quand même équipés de nos supers anoraks étanches et je préviens JL que je ne m’arrêterais déjeuner qu'avec du soleil. Donc j'envoie ma demande au soleil caché. Nos ventres criant famines : « Famine !!! » nous nous arrêtons avant Beaugency sur les pontons d'un club de jet-ski. Et miracle ! : la pluie devient moins forte pour s’arrêter complètement et nous profitons d'une sieste au soleil sur un ponton, qui nous réchauffe et le cœur et le corps. Il n'y avait qu'à demander !

Passé Beaugency, nous arrivons aux abords de la centrale de St Laurent. La cale pour débarquer est mal indiquée et toute cassée, ce qui fait un énorme marche nous obligeant à porter nos lourds kayaks pour les sortir de l'eau puis nous les chariotons pour les remettre à l'eau de l'autre côté du barrage. Trop pressé de quitter ce sombre endroit Jean-Louis en oublie sa casquette. Le soir nous cherchons le camping de St Dié qui se trouve au bord de l’eau mais c'est comme si celui-ci était tourné seulement vers la terre, son accès est impossible par l’eau. Qu’à cela ne tienne, nous allons dormir sur l’île juste en face. Nous apercevons 4 canoéistes dans 2 canoës qui vont camper sur l’île derrière nous. Jean Louis voit juste avant la fin du jour un chevreuil traverser la Loire, s’arrêter à mi-parcours pris entre nos deux campements et poursuivre sa course.

 

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 7 « Comment ça, des Allemands !!!»

 

vendredi 28juillet

Le lendemain nous retrouvons les canoéistes au magnifique village de Saint Dié sur Loire, pour récupérer la casquette de Jean-louis qu'ils avaient trouvé après notre passage au barrage. Nous passons un long et agréable moment à échanger sur nos parcours respectifs et nous venons à parler matériel. Quand on leur parle de GPS, de panneau solaire, de pompe à filtrer l'eau, de petits sièges et de nos supers matelas gonflables, on s'est fait traiter d’allemands. On a bien rit, c'est vrai qu'à coté de ça, eux protégeaient leur équipement dans des sacs poubelle. On c'est dit qu'effectivement on commençait à être bien équipé pour vivre encore de multiples aventures. Nous les quittons pour aller sur Blois, Nous longeons d'abord un grand mur suivi d'un magnifique château, L’ouvrage gigantesque s’avère être un canal parallèle en surplomb, sûrement témoin de l'époque napoléonienne (ou plus tôt?) et des grandes ambitions commerciales de la France.

Nous nous arrêtons faire quelques courses. Le soir nous avons plus de mal à trouver un endroit pour camper à cause des routes passagères le long de la Loire ou des berges inaccessibles. Nous trouvons enfin un endroit idéal en surplomb, mais découvrons malheureusement aussi des détritus laissé par un ancien campement. Quelle misère !!!

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 8 « De la bière »

 

samedi 29 juillet

Enfin le beau temps s'installe vraiment.

À 10h nous dépassons une équipe de jeunes pécheurs en canoë, bière à la main. Ils sont partis pour 40km à faire en une semaine. Ça c'est du sport...

 

On passe Chaumont, nous arrivons à Amboise et son magnifique château. La petit veine du pont fait partie de nos petits plaisirs de navigations, En vidant le surplus d'eau embarqué dans mon kayak je remarque un café magnifiquement placé pour avoir une vue sur nos kayaks et sur le château. L'occasion est trop belle pour ne pas faire une superbe halte et boire une bière bien fraîche. C'est le pied !

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 9 « des silures, des mulets et des feux d'artifice »

 

dimanche 30 juillet

Au détour d'un virage face à Montlouis nous retrouvons nos deux kayakistes pécheurs partis pour 15 jours. Ils péchaient tranquillement au petit matin en attendant la venue de leurs amis du coin, Les retrouver une deuxième fois nous les rend familiers et un rendez-vous est pris sur Tours où nous comptons nous arrêter à la guinguette retrouver Nathan le copain de Daphné, la fille de Jean-Louis. Nous doutons sur la route à prendre en arrivant sur Tours car il y a un immense banc de sable sur presque la totalité de la Loire et celle-ci est très large à cet endroit. Finalement nous faisons la bonne option et après repérage nous choisissons l'arche la plus à gauche même si le franchissement d'annonce un peu mouvementé. Tout compte fait, plus d'appréhension que de mal. C'est bien passé avec un peu de technique et le port de la jupe, les deux kayakistes avec leurs kayaks ouverts étaient complètement trempés.

Une bonne bière en terrasse et un pique-nique au bord de l'eau nous prenons le temps de bavarder avec nos deux compères qui nous racontent avoir vu un banc de silures d'une quarantaine d'individus, et bien d'autres poissons encore. Moi qui faisait jusqu'alors plus attention à la faune terrestre, je me suis mise à scruter les profondeurs avec plus d’attention. Et j'ai vu un silure ! De plus d'un mètre et plus loin deux énormes poissons chats. Jean –Louis en a vu aussi. Il faut dire que cette année l'eau de la Loire était particulièrement transparente. Nous avons vu à multiples reprises des bancs de mulets qui se doraient au soleil dans dix centimètres d'eau  et filer comme des fusées ou bien sauter devant nos kayaks. De vrais feux d'artifices. Et le soir, pour éviter une route passagère trop près, nous avons campé au bout d'une île, presque les pieds dans l'eau. Dès que nous avons fermé la tente les poissons sont venus nous narguer en caracolant à 50cm de nous.

Mais avant de nous enfermer pour la nuit nous avons pu admirer un magnifique coucher du soleil comme les bords de Loire savent si bien nous offrir.

 

lundi 31 juillet

A part le beau pont de Langeais et mes problèmes de camping pour ma fille à payer à distance, la navigation ce jour-là est tranquille.

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 10 « le mystère des castors »

 

mardi 1er août

Nous passons la centrale de Chinon et faisons un arrêt pittoresque à Chauzé sur Loire, Le village semble tout petit et calme mais passé le 1er pâté de maisons nous sommes assaillis par surprise par la circulation bruyante à un carrefour,  nous revenons donc au bord de Loire calme à souhait. Nous passons Montsoreaux, Saumur et leurs châteaux. Nous finissons notre journée sur un petit banc de sable planté de saules, Nous remarquons tout de suite de grandes traînées sur le sable  allant des saules jusqu'à la rive. Nous pensons aux castors. Nous plantons la tente à 3 m de là.

Nous profitons de notre solitude, de l'ensoleillement et de la limpidité de l'eau pour nous baigner dans notre plus simple appareil. Et bientôt qu'entendons-nous au-dessus de nos têtes ? Un drone ! Qui passe plusieurs fois. Saperlipopette, quel atteinte à notre tranquillité et notre intimité, GRRRRR....

 

mercredi 2 août

Au matin nous découvrons de nouvelles traces sur le sable des restes de branches coupées et des empreintes, Cette fois c'est sûr et certain : des castors sont passés par là !. Ils sont venus, à l'aise, pendant notre sommeil ! 

Nous profitons de la vue lointaine du château de Saumur et de la montée magique de plusieurs montgolfières.

 

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 11 « invitations »

 

Cette partie du parcours nous est plus familière pour l'avoir déjà faite plusieurs fois mais nous nous laissons tout de même surprendre d'émerveillement par les colonies d'oiseaux sur une île-réserve près de la Ménitré, avec des centaines de canards, aigrettes, cormorans, hérons et des petits oiseaux noirs avec un col blanc et un huppe sur le tête et quand ils s'envolent on voit leurs poitrails tout blanc.

Ce soir nous avons rendez-vous à la Daguenière , Le vent aussi est au rendez-vous même si, lui, n'avait pas été invité. Devant la Daguenière il y a une belle étendue d'eau et un beau couloir ou le vent s'en donne à cœur joie tout comme les kit-surfeurs qui sont venus et nous offrent un beau spectacle de vitesse et de voltige. Serge et Yannick viennent nous chercher avec leur remorque car nos kayaks sont trop lourds à traîner jusqu'à chez eux. Belle soirée entre amis où nous faisons connaissance de « Poulmaref ».

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Épisode 12 « du vent pour la gloire »

 

jeudi 3 août

Voilà le dernier jour de notre périple, 37 km nous attendent jusqu'à Montjean/Loire,

Le vent a forci énormément et bien-sûr nous l'aurons dans le nez jusqu'au bout. C'est vraiment à la force de nos bras que nous effectuons cette étape. La plus difficile que j'ai connu jusqu'à présent. Un vent de 30 km/h en moyenne. Dès que l'on arrête de pagayer on recule. Nous avons des vagues de 30 à 50 cm. Nous longeons la rive gauche pendant un long moment afin de nous abriter un maximum mais bientôt nous ne trouvons plus aucun abri nul part alors coup de pagaie après coup de pagaie nous avançons doucement. Après 7 h. d'effort nous arrivons au vu du pont de Montjean. Nous sommes accueillis par les vivats et les applaudissements d'un groupe de personnes sur le quai. Très étonnés, nous reconnaissons au milieu ma sœur Françoise qui avait demandé à un groupe de marcheurs qui passaient juste au même moment s'ils voulaient bien nous acclamer avec elle.

Magnifique et joyeuse surprise pour fêter notre périple !

 

Et après ?

Nous sommes à cinq jours de navigation environ de la mer. Allons-nous réussir à finir ?

A quand la saison III ?

 

La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout
La série de l'été : « 2 kayaks Léo sur la Loire » - Saison II, du 20 jullet au 3 aout

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 18:30

Cela fait quelques mois que nous en rêvions de cette randonnée sur la Loire, Jean Louis et moi, en autonomie avec nos kayaks Léo.

L'idée de descendre tout le fleuve d'un coup est vite abandonnée faute de temps.  La partie de la Haute Loire est trop caillouteuse pour nos esquifs chargées et fragiles, nous la ferons avec l'équipe de Voile et Canotage la troisième semaine d’août mais ceci est une autre aventure qui sera contée par Odile...

Choix du parcours : Pouilly sous Charlieux – Gien, 300 km

Plusieurs semaines avant, Jean-Louis étudie les cartes, mesure les parcours, liste le matériel, se documente avec les différents récits de précédents aventuriers qui ont eux aussi descendu la Loire. Jean louis s'équipe notamment d'une pompe à eau qui nous permet de filtrer l'eau de la Loire pour la boire. Plus besoin de se préoccuper du ravitaillement d'eau ou de nous charger outre mesure (merci Pierre pour le conseil), et d'un petit panneau solaire qui permet de recharger les téléphones et les batteries d'appareil photo (aventuriers modernes bien équipés, on n’arrête pas le progrès...). Bernard nous prête aussi ses astuces et son matériel de campeur, ultra léger, ultra compact et ultra confortable. En clair : ultra chouette !

Le week-end précédent le départ nous faisons l'inventaire, nous pesons et répartissons tout dans nos 2 kayaks. Les 50 kg de matériel, nourriture, vêtements vont-ils trouver leur place ? Beaucoup dedans et un peu dessus, ces Léos sont vraiment incroyables !

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Dimanche 31 juillet 2016

Nous arrivons au camping de Pouilly sous Charlieux où nous laissons nos kayaks chargés en sécurité, puis nous filons sur Gien pour déposer Gaston (mon camion) au camping où il sera lui aussi en sécurité pendant les 11 jours de notre randonnée. Nous repartons le lendemain en train pour Roanne puis Pouilly en car retrouver nos 2 kayaks.

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Lundi 1er août 2016

 Enfin l’aventure va pouvoir commencer !

Nous récupérons nos kayaks au camping et les chariotons (un chariot chacun ce n’est pas du luxe) jusqu'au bord de la Loire (2 km à pied dans le bourg).

Le niveau d'eau est assez bas, à certains endroits il faut choisir son passage pour ne pas gratter. Il fait chaud, il y a un peu de vent. Après 3h de navigation nous cherchons un endroit pour dormir. Les vaches sont partout. Nous pensons enfin trouver une butte où nous serons tranquilles. Il faut monter le matériel, je suis rincée et j'ai mal au dos. Jean louis est dans son élément, excité comme un gosse.

Nous découvrons notre surprenante tente et nos merveilleux matelas sans parler du petit coussin gonflable. Le confort n'ira pas plus loin ce soir-là, car je me suis trompée dans l'achat des bonbonnes de gaz. Nous mangeons froid ce soir et le lendemain nous ne boirons pas de thé chaud...Cela n'enlève pas notre bonne humeur surtout quand je crois entendre des grenouilles alors qu'il s'agit de canards qui volent.

Ch'ui p'tête un peu citadine sur les bords....

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Mardi 2 août 2016

Nous nous apercevons que les vaches se débrouillent très bien pour traverser la Loire.  Elles sont partout chez elles ici. Nous nous retrouvons presque nez à nez avec l'une d’entre elles en sortant de la tente le matin ? Imposante rencontre !

Nous faisons 40 km ce jour pour rejoindre Digoin où nous espérons trouver du gaz. Navigation magnifique, sauvage, Nous ne croisons qu'un seul canoë, sinon personne à part quelques pécheurs mais beaucoup de hérons, d’aigrettes, de cigognes et bien sur des vaches.

Nous apercevons enfin le pont canal de Digoin qui nous semble reculé à notre approche. Il faut dire que  nous en avons plein le cou ou les fesses en fonction de l'un ou de l'autre et nous apprécions la douche chaude et la bière en terrasse du camping.

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Mercredi 3 août 2016

Nous courons dans Digoin pour trouver 3 bonbonnes de gaz est faire quelques courses. Nous repartons sur l'eau tranquillement après le déjeuner. Il fait chaud, très chaud, il y a du vent. A certains endroits la Loire s’élargit beaucoup. Nous grognons un peu quand une route passagère passe trop près. Nous apprécions notre calme et la quiétude du fleuve. C'est serein.

Nous faisons du 6/7 km /h dixit le GPS de Jean louis qui notifie tous nos temps de navigation et  d'arrêt, (même sur l'eau on est surveillé, mes pauses pipi durent 6 minutes parait-il !...).

Nous nous arrêtons à l'ombre au pied d'un arbre pour profiter d'un bain rafraîchissant au beau milieu de nul part, seuls au monde...

Ah non, pas tout à fait car les vaches charolaises ne sont pas loin, elles sont chez elles ici.

Un énorme taureau d'une tonne au moins, l'air paisible, fait trempette au milieu de la rivière, peut-être pour chasser la nuée de mouches qui sont sur son dos.

Nous avons un peu de mal à trouver un endroit pour dormir. Nous jetons notre dévolu sur une butte de sable. C'est nickel. Un coin herbeux à l'ombre pour préparer le repas, un bain nettoyant dans l'eau avant le repas. Nous entendons caqueter du bec, nous pensons à une cigogne. La nuit tombe vite...

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Jeudi 4 août 2016

Le matin les vaches viennent faire le tour du campement, curieuses, le taureau assure lui les arrières. Nous quittons notre îlot à 10h. Le soleil timide mais présent rayonne les deux seules heures de la journée. Nous passons le pont de Diou avec quelques petits rapides.

Avec le vent, les vagues sont un peu plus grosses et la température est moins chaude que les jours précédents,

Avant la confluence de la Bresbe, nous passons un grand seuil caillouteux très beau, nous  descendons les kayaks à la cordelle, nos esquifs en bois n'auraient pas résisté.

Nous avons 11 km avant le prochain pont que l'on ne verra pas aujourd'hui car il s'est mis à pleuvoir à partir de 13h et jusqu'à 18h.  

De la grosse pluie battante et cinglante qui nous glace les os. Un premier arbre pour nous abriter puis nous finissons par accoster pour mettre notre petite mais précieuse bâche suspendue  à une branche. Nous finissons par planter la tente dessous car lorsque la pluie cesse il est trop tard pour aller voir plus loin.

En explorant le coin, Jean Louis rencontre un couple d'Allemands qui campent sur la grève plus bas, essayant de faire sécher leur matériel. Effectivement ils ont versés au barrage et perdu téléphones et appareil photo. Ils sont bien contents de pouvoir téléphoner avec celui de Jean-Louis pour rassurer leur maman inquiète.

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Vendredi 5 août 2016

Après une bonne nuit sous la bâche abritée de la pluie, nous reprenons la route !

Le paysage est magnifique. Des grèves, des petites falaises de sable. Des centaines d'oiseaux.

Des dizaines est des dizaines de géants échoués, ces arbres emportés par les dernières crues, habillés par des herbes qui leur donnent soit une chevelure soit un air fantomatique. Ils sont souvent majestueux.

Le matin il fait encore frais, les nuages sont denses et le soleil met du temps à pointer définitivement son nez. Je navigue toute contractée à cause du froid et j'ai mal à la nuque et aux bras.

Pause sur une gravière pour faire sécher notre matériel, déjeuner et faire une sieste. Nous recroisons deux autres Allemands en canoë.

Arrêt exceptionnel à 17h sur une gravière qui plaît énormément à Jean Louis. J'ai l'impression qu'il a envie de cette pause dans un endroit pareil depuis le début.

Nous installons notre bivouac, nous nous lavons dans la Loire et cherchons du bois pour faire un feu. Maintenant j'écris à la lumière du feu de camp, je n'y vois plus grand chose mais c'est magique.

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Samedi 6 août 2016

La magie continue au petit matin. Le soleil se lève doucement en face de nous et une brume frôle l'eau.

Le soleil s'installe  peu à peu pour devenir très chaud mais nous avons aussi beaucoup de vent qui rafraîchit l'air. Navigation de 2h30 pour aller jusqu'à Decize. Paysage fait de bancs de sable ou de cailloux, de petits falaises de sable ou de cotés boisés. Nous zigzaguons d'une rive à l'autre pour trouver des fonds plus profonds ou une veine de courant.

Tout à coup, c'est le choc à la vision d'un immeuble qui apparait sans crier gare, sans préambule. Nous arrivons en ville ! Pourtant le pont de Decize met longtemps à se montrer après cette première apparition.

Nous nous arrêtons après le pont pour nous ravitailler. Nous croisons à nouveau la route de nos deux Allemands qui ont fait comme nous. Nous arrivons à 12h30, trop tard pour aller au supermarché du centre-ville. Nous déjeunons dans une brasserie où nous sommes happés par la discussion de deux baroudeurs professionnels en vélo qui ne se connaissaient pas et qui se livrent leurs aventures et leurs astuces. Nous en restons pantois, nous ressemblons à deux touristes du dimanche à côté.

Provisions faites nous repartons. Impossible de franchir le barrage de Decize en kayak. Nous devons charioter. Heureusement que nous avons chacun le nôtre. Qu'est-ce qu'on en a bavé ! Je crache mes poumons et ma cage thoracique va exploser. C'est vraiment dur de charioter des kayaks bien chargés sur du sable...

Ensuite 3h de navigation tranquille dans les méandres. C'est paisible.

Nous mettons un peu de temps à trouver un endroit pour camper qui plaise à Madame : trop de canoës (nous croisons deux groupes d'une dizaine de canoës chacun), une route trop proche ou un tracteur trop bruyant. Nous jetons enfin notre dévolu sur un endroit idéal.

En nous installant nous sentons le feu d'un campement. Un petit garçon de 8 ans vient aborder Jean Louis dans un anglais parfait. Il lui raconte descendre la Loire avec son papa depuis Roanne pour aller jusqu'à la mer  en trois semaines ! Jean Louis va voir le papa qui est Munichois espérant trouver une adresse pour Daphné. Il revient époustouflé par la rencontre d'un homme apparemment riche et aventurier, un homme extraordinaire avec une vie extraordinaire. Rendez-vous pris au Bec d'Allier pour avoir sa carte.

 

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Dimanche 7 août 2016

Nous nous réveillons tard, à 8h. Avec nos deux heures pour nous préparer nous partons en même temps que nos deux allemands. Lui avec une sacrée cadence dans son K2, nous distance rapidement, on commence à se dire qu'il serait bien capable d'y arriver à la mer dans deux semaines.

Paysages légèrement différents  avec de grandes plages et de beaux méandres. Les cormorans et les sternes sont plus présents et nombreux, tandis que les aigrettes et les hérons se font plus rares. Nous croisons la route d'une famille d'allemands avec un K2 et un canoë. Nous franchissons un petit barrage de cailloux à la cordelle, et Jean-Louis aide la famille à passer aussi. Ils semblent moins équipés et préparés mais qu'est-ce que c'est chouette de descendre la rivière avec ses enfants même si la responsabilité n'est pas la même. Les deux enfants de 8 et 10 pagaient beaucoup.

Nous arrivons ensuite sur Nevers. Pareil qu'à Decize, c'est une barre d'immeubles qui nous annonce sans autre préambule la ville. Nous apercevons rapidement la cathédrale qui accompagne notre progression vers le pont-barrage.

Nous faisons un repérage rive gauche car rive droite le chariotage nous semble long et difficile. Nous allons dans des  plantes qui nous griffent les jambes. Le passage au ras du barrage nous paraît faisable en portage directe. Effectivement nous récupérons rapidement le cours d'eau après quelques gros efforts.

Nous quittons Nevers sous une chaleur caniculaire et nous nous arrêtons à l'ombre pour déjeuner, faire bronzette et piquer une petite tête dans l'eau. Que demander de plus …

Nous arrivons au Bec d'Allier, nous remontons péniblement le courant de l'Allier pour nous mettre sur l'énorme banc de sable qui fait l'intersection entre les deux rivières. Le courant semble plus puissant sur l'Allier. Nous voyons de belles toues-cabanées et autres plates de Loire à voiles.

Nous allons un peu plus loin pour trouver un endroit pour camper car il commence à se faire tard. Nous tombons sur le campement de l’allemand force de la nature et plein aux as et son fils. Nous partageons un moment avec lui puis nous installons notre bivouac. Nous sommes sur l'île de Marzic.

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Lundi 8 août 2016

Ce matin c'est relâche complet. Nous petit déjeunons à 10h30. Jean-Louis se prend un bain de soleil.

Nous voyons partir nos allemands sans espoir de les revoir car il a prévu de faire 40 à 50 km par jour. Nous installons  pour la première fois nos siège-matelas très confortable. Il y a du soleil, un petit vent nous affranchit juste ce qu'il faut. Nous sommes « benaises ».

Nous déjeunons avant de repartir pour faire seulement 12km.

Le vent du nord en pleine face comme d'habitude est très fort et cela demande parfois beaucoup d'effort. Nous croisons beaucoup de canoës en randonnée ou en journée. Nous nous arrêtons à 17h et prenons là aussi tout notre temps. La soirée se termine par une partie de ricochets.

Demain nous devons faire 30km et le temps s'annonce gris et pluvieux. Mais c'est demain...

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Mardi 9 aout 2016

Il n'y eu qu'un peu de pluie dans la nuit, par contre le vent du nord est beaucoup plus fort.

Jusqu'à la Charité sur Loire, soit 17km, la Loire est très large, bordée de grands arbres, avec le vent et les nuages, ce n’est pas notre partie préférée. Le soleil fait son apparition et devient très chaud quand il ne fait pas cache-cache avec les nuages.

La Charité sur Loire est un beau village que j'ai bien envie de visiter quand on repassera par là dans quelques jours. Le pont est lui aussi magnifique. Nous faisons le repérage du haut du pont du passage prévu pour les canoës. Nous sommes méfiants car nos embarcations sont lourdes et fragiles. Mais ça passe à l'aise et dans la deuxième veine un peu plus loin aussi.

Nous rentrons dans une zone naturelle protégée de 18km. Nous déjeunons au soleil et après une bonne pause nous repartons pour 20km. Nous voyons beaucoup d'oiseaux : des bernaches, des sternes qui pèchent, des aigrettes, des hérons et des cormorans.

Nous passons le pont tout ensablé ou presque de Pouilly. Jean-Louis s’arrêterait bien pour une dégustation mais ça semble un peu loin à pied. Là aussi nous reviendrons dans quelques jours.

La descente est magnifique, un beau château, des grandes dunes de sables. C'est très large mais avec toutes les îles c'est magnifique.

A l'endroit du campement c'est encore plus beau car il y a plein d'îlots. Nous prenons un bon bain dans le courant et prévoyons de rejoindre Vincent et Chloé et leurs enfants à Cône sur Loire le lendemain midi car ils sont en vacances dans le coin. Une bière fraîche nous y attend.

 

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Mercredi 10 août 2016

Départ un peu plus tard que prévu. Il faut dire que Jean-Louis m'avait déposé de magnifiques mais ÉNORMES branches sur mon kayak me proposant de les remmener en souvenir, tout ça parce que je garde deux jolis bâtons polis par l'eau !!!

Beaucoup de vent encore aujourd’hui. Nous voyons de belles plates de Loire toutes neuves à Saint Satur, village très mignon qui me fait penser à un village de pécheurs Bretons. Nous visitons le chantier navale, en plein air, tout petit et discutons avec les charpentiers, Très belous et fermés au départ ils deviennent tout d'un coup très bavards quand ils entendent qu'on s'y connaît un peu en construction et navigation.

Direction Cône. Pour la première fois nous rencontrons plein de gros cailloux. Nous retrouvons la famille de Vincent qui partage ses victuailles avec nous. Rencontre sympatrique et enjouée.

Les 18km qui suivent sont venteux, nuageux et paraissent bien long sur une Loire très large. Nous passons le barrage de la centrale nucléaire de Belleville avec un petit chariotage de 300m sur tapis vert. Ils veulent amadouer les écolos je crois...

La partie après le barrage est très belle. Nous arrivons au pont de Bonny, petit village sympa avec une retenue d'eau sur le côté. Nous trouvons un endroit pour bivouaquer à l'abri du vent, c'est l'essentiel. Les moustiques sont au rendez-vous comme chaque soir et nous sommes bien fatigués de nos 37km dans le vent.

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Jeudi 11 août 2016

Dernière journée de notre randonnée !

Nous prenons notre temps. Nous partons pour Briare. La navigation est belle. Des bancs de sable ou des gravières sur lesquelles nous échouons de temps en temps si nous ne faisons pas attention aux petits rapides caillouteux et sans fond. Il n'y a pas de vent et le soleil chauffe.

Nous faisons une grande halte pour le déjeuner afin de profiter jusqu'au bout de la solitude et la magie du fleuve avec au programme : bonne petite salade, sieste au soleil et ramassage de cailloux. Nous quittons notre havre de paix et de tranquillité.

Le pont-canal de Briare est très beau avec ses gros piliers. Nous ne nous arrêtons pas, réservons la visite pour le lendemain.

La partie pour aller sur Gien n'est pas terrible. Le vent souffle très fort, il n'y a plus de bancs de sable, la Loire est large et plus monotone.

Belle arrivée sur Gien. Le pont est très beau et la ville vue du fleuve est magnifique avec son château collé à l'église en hauteur et ses vieilles bâtisses en contre-bas. Nous arrivons au camping après le vieux pont à 17h30. Nous retrouvons Gaston qui n'avait pas bougé, juste un peu collant avec la sève des acacias juste au-dessus.
 

                                                                                             

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août
Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Nous sortons tout des kayaks et Jean-Louis fait des photos de tout notre barda, s'ensuit lessives et rangement.

Voilà notre belle aventure est finie, sûre qu'il y en aura d'autres...

Marie-Pierre sur Léodos - Photos : le mulot sur Léo'nidas

Léodos et Léonidas, 2 kayaks Léo sur la Loire de Pouilly sous Charlieu à Gien, du 1er au 11 août

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 19:54

 Le week -end de la Toussaint il était prévu que nous allions Brigitte et moi sur le CHER.


P1080561w.jpgJeudi 11 novembre après avoir mis le fourgon chez des particuliers (très sympas) à la BISSONNIERE, à proximité du village de MENNETOU SUR CHER nous chargeons le canoë. Nous embarquons vers 10h30 avec un rayon de soleil pour nous accompagner.P1080564w Le soleil ne va pas durer, le vent se lève et les averses arrivent et il faut appuyer sur les pagaies.


Nous découvrons une petite rivière bien sympathique, avec un petit coté "sauvage" et un petit courant qui nous aide un peu. Durant la première journée, nous ne rencontrons personne, à part les cygnes le temps n'est pas au top, mais c'est quand même sympa.P1080599w

Nous décidons vers 16h 30-17h00 de commencer à chercher un coin pour planter la tente, car la nuit tombe vite et le mauvais temps n'aide pas. Nous trouvons un coin en amont de CHABRIS , le temps se découvre en soirée, et la nuit est belle avec de la lune.


P1080611wLe lendemain nous nous réveillons sous la pluie, nous trainons un peu, embarquement vers 11h00, nous dépassons CHABRIS on y va cool. L'objectif était d'aller jusqu'a St AIGNAN mais il fallait penser à récupérer le fourgon à MENNETOUT, soit en prenant le train en soirée samedi ou en stop. Nous décidons donc que nous nous arrêterons à SELLES SUR CHER samedi midi.


P1080612wEn attendant nous continuons vers SELLE SUR CHER, la rivière est toujours aussi sympa, nous croisons des chevaux et aussi des traces de castors. Le temps est toujours à l'humidité, vers 16h30 nous nous mettons à chercher un coin en amont de SELLE SUR CHER.

P1080656w

 


Nous faisons plusieurs tentatives mais sans résultat, les berges sont hautes dans ce coin, le temps s'assombrit et nous n'avons pas trop le choix, nous trouvons un coin mais il va falloir hisser le matériel et le canoë 3m plus haut. Avec la corde de sécu nous hissons les sacs et bidons ainsi que le canoë, nous montons la tente et le « tarp » rapidement car le temps menace il est 18h00 environ.

P1080652wP1080636w

Samedi matin manœuvre inverse on redescend le matériel et embarquons vers 10h00. Nous arrivons à SELLE SUR CHER, nous débarquons rive gauche au deuxième pont.

P1080657wVoilà une petite ballade sympa , et la prochaine fois nous irons faire une autre partie de cette rivière plus en amont.

Franck et Brigitte

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Voile et Canotage
  • : L’association Voile et Canotage d'Anjou a pour objet de promouvoir les bateaux traditionnels voile avirons en bois, ou de conception classique, les canoës et kayaks bois, pour découvrir les rivières et plan d'eau de nos régions. De regrouper et créer un lien entre les amateurs et les propriétaires de canots traditionnels. D’organiser ou de coopérer à l’organisation de manifestations.
  • Contact

SORTIES

Ami(e) voileux, canoéïste, kayakiste,

vous souhaitez proposer une sortie dans votre région

 ou vous avez participé à une randonnée, et vous souhaitez publier un article avec photos

laissez vos coordonnées dans contact,

 

Un grand merci à celles, et ceux qui font vivre le blog en rédigeant des articles
et en envoyant des photos
 

 

Rechercher

Construire son kayak en bois

Vous désirez construire un kayak de vos propres mains, un kayak en bois à bouchains, à partir d'un plan ou d'un kit, du Léo de 4,00m au kayak de mer Téo de 5,20m, visitez le site de Pierre : https://ohmyboat.com/blog/

Construction - Rénovation

Vous avez construit ou rénover un bateau bois, un canoë ou un kayak, partagez votre expérience, transmettez votre savoir faire, via un texte, des photos, ou un lien, n'hésitez pas à me contacter.

Nous sommes nombreux à chercher des conseils, pour construire, entretenir, rénover nos embarcations

Calendrier , évènements à venir

La date de l'AG vous sera transmis dès que l’horizon sera dégagée,

Vous avez des idées de navigation pour 2021, notez les pour la prochaine AG,

Les inscriptions pour la Semaine du Golfe du 10 au 16 mai 2021 sont ouvertes : https://www.semainedugolfe.com/