Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 22:54

 La 2ème sortie de ce début d’année mais la 1ère de Voile et Canotage !paim-blav12 jls 47bw

Toujours inquiet par ce temps incertain, mais toujours partant quand il s’agit de naviguer.

paim-blav12 jls 39bwPaimboeuf, c’est un peu une découverte, une première. Naviguer dans l’estuaire de la Loire, c’est presque la mer. Il y a le courant aussi ici, mais qui change selon les marées et le niveau de l’eau varie aussi. Gare à ne pas se retrouver coincés dans la vase ! mais nous avons avec nous des habitués de cet te zone. Jeanne et J.Claude nous ont préparé cette sympat hique sortie.paim-blav12 jls 11bw

Arrivés à la cale du club de voile de Paimboeuf, les bateaux  sont déjà à l’eau, sauf celui de J Louis qui nous attend, Nadine et moi. Et oui, c’est aussi une grande première pour Nadine, qui ne connait que depuis peu la navigation en canoë et Kayak, et qui, aujourd’hui, se jette à l’eau pour cette sortie voile-aviron. Je lui laisse donc la parole…    J Pierre

paim-blav12 jls 26bw

.la parole, ou plutôt le clavier ! merci JP.

C’est  vrai, cette 1ère expérience m’a quelque peu impressionnée. Complètement novice en navigation tout genre, j’embarque avec des gens sérieux, et j’ai totale confiance.

J’observe. Chacun s’affaire avec sérénité : J.Louis déroule aisément ses voiles, sa fille tient la barre en lisant un bon livre (!),  J.Pierre change de bord pour tenir la « gite » comme ils disent (nouveau mot pour moi), Léo se promène allégrement dans le fond du bateau.

Et moi, j’observe. paim-blav12 jls 30bw

paim-blav12 jls 40bw

J’observe que le bateau penche énormément d’un côté ; je m’accroche, en silence. Car personne ne semble s’inquiéter,  sauf moi !  Cette sérénité à bord me rassure énormément, et en même temps, je suis complètement impressionnée !  Mais je suis entourée de pro, donc pas de panique. Tout va bien.

Nous remontons la Loire, laissant derrière nous les cuves de Donges. Le vent nous pousse gentiment vers une majestueuse éolienne qui trône sur la berge.

Sur notre route, un bateau de pêche nous fait signe de faire un détour pour éviter son filet, étalé en travers de la paim-blav12 jls 116bwLoire.

paim-blav12 jls 102bwPlus haut, un autre klaxonne fortement et poursuit énergiquement la frêle embarcation des frères Marais, qui va s’échouer dans les filets… en fait, pas du  tout, ils longeaientce fameux filet afin de l’éviter.

 

 

 Plus loin, nous découvrons, non sans mal, l’entrée du chenal vers Lavau. Superbe bout de promenade à travers  les marais. D’ailleurs J Louis nous fera de superbes photos. Bravo !

paim-blav12 jls 119bw

 Nous n’avons pas tout notre temps pour déguster de délicieuses crêpes  dans cette sympathique crêperie-bar-librairie qui vaut le détour  et qui ne manque pas d’originalité dans sa déco, j’ai beaucoup apprécié !

Nous n’avons pas tout notre temps, car la marée descend, et on risque de s’e nvaser ! il ne manquerai plus que cela.paim-blav12 jls 146bw

L’organisation parfaite de cette sympathique journée nous ramène donc à bon port, et j’ose prendre la barre sur le retour …. Enfin mes coéquipiers osent me la confier. Ils sont gentils ! et je suis loin d’être une bonne coéquipière, mais j’assure un peu, le vent en poupe, avec de gentils conseils des uns et des autres, et tout s’est finalement bien passé.

Le bateau accoste en douceur ; à ce moment là, j’ai volontiers laissé la barre à J Pierre.

Chacun s’affaire à ramasser son bateau quand, tout a coup, le vent le lève plus sévèrement, et une  pluie bien battante nous accueille.  Ouf ! J’étais contente d’être sur le rivage !paim-blav12 jls 139bw

Merci à Jean Louis de nous avoir accueilli sur la petite LILIberté, son beau voilier.

Et merci à JClaude et Jeanne de nous avoir reçus chez eux pour un bon petit café, qui clôture cette journée de découverte extraordinaire pour moi.

Nadine

 

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 10:44

désalage 11jls0007wune dernière journée en fin de saison est organisée pour déssaler les bateaux !!!

 

 

se rencontrer et échanger les souvenirs de navigation de l'année, oui, j'adhèredésalage1jls0022wdésalage 11jls0001w

 

mais déssaler les bateaux !,quels sont les bateaux qui ont navigués cette année en mer, j'attends vos réponses !désalage 11jls0009wBonne trève hivernale

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 21:20

Prologue : Cette année, les rendez-vous de l’Erdre ont organisé un prologue : un halage animal au fil du canal, les rdvz de l'erdre 11jls0069une expérience originale à renouveler. 5 Bélougas, ces mammifères marins en bois, ont été halé par des ânes de Redon à Nord sur Erdre, le long du canal de Nantes à Brest. Le mulot de Redon, de retour de Dordogne, se devait d’accompagner cette randonnée pendant quelques jours en vtt.

« Aux Anes…etc », non ce n’est pas le titre d’une nouveles rdvz de l'erdre 11jls0247lle chanson, mais le nom de cette ferme à Guenrouët qui propose des  randonnées avec des ânes et qui a tenté cette expérience de  halage de bateau. Bravo aux organisateurs d’avoir remis au goût du jour ce mode de traction oublié.

 

Jeudi : mis à l’eau à Nort sur Erdre de la Petite Liliberté, avec mes jeunes équipiers : Maïwem, invitée qui découvre la voile pour la première fois et Élie le nouveau barreur, retrouvailles des amis de la voile et du barbotage, et qu’il est difficile de trouver une place dans ce petit port, le nombre de bateaux présents est en hausse.les rdvz de l'erdre 11jls0374

Tard dans la soirée, il fait déjà nuit, les bélougas arrivent enfin au terme de 4 jours de navigation et d’éclusage.

 

Vendredi : Hippolyte et Noé, 2 jeunes invités se joignent à nous pour la journée et la descente de la rivière vers Sucé sur Erdre. Le début de la navigation permet de former l’équipage à la pratique de l’aviron, et quand la rivière s’élargit enfin, la voile est envoyée. Pique-nique à la base de l’ASPTT, l’équipage semble fatigué, mais nous décidons de participer aux régates des voiles avirons. L’équipage découvre l’ambiance des régates amateurs, avec le changement de mode de propulsion à chaque bouée, alternant ainsi la voile et les avirons, 2 manches se déroulent, les mousses sont épuisés, ils ont tout donné pour essayer d’être devant. Arrivée à Sucé, Repas des équipages, au milieu des bélouguistes et des amis de voile et barbotage

  les rdvz de l'erdre 11jls0382

Samedi : nous prenons le départ d’une nouvelle régate, avec Maïwen et Paul qui remplace Elie, équipier d’un jour de Clément sur le vaurien. les rdvz de l'erdre 11jls0387Un vent faible permet à Maïwen de découvrir le plaisir de naviguer sous voile, sur le plan d’eau nous redécouvrons la Touline, merci à Jean-Pierre et à son équipage d’avoir sorti ce joli bateau pour le dépoussiérer, quant à leurs propriétaires ils peuvent remercier François « trott au vent » qui à réglé le moteur de Frog.

les rdvz de l'erdre 11jls0437Pique-nique et navigation libre jusqu’à Nantes, en compagnie du vaurien et du snipe que Gilles et Lucie ont fini de vernir et gréer le matin, et un grand bravo à Patrick d’avoir accompagné sa moitié, la grise, nous étions tous content de les voir naviguer sur la pirogue.

Soirée au milieu du bassin Ceineray à Nantes, dîner royal aux chandelles sur nos bateaux à couple, au menu : huîtres, moules frites et un petit muscadet, et concert d’Archie Shepp en loge privée sur le bélouga de Manu.

 

Dimanche : Traditionnelle réception à la mairie de Nantes, discours, remises des priles rdvz de l'erdre 11jls0508x, et excellent buffet pour les marins, Préparation du bateau et nous quittons le centre de Nantes (la plus belle ville de France, où le mulot a vu le jour il y a quelques années déjà), quelques coups d’avirons pour franchir les ponts de Nantes, remâtage et nous trouvons du vent pour remonter à Sucé, nous naviguons bord à bord avec quelques bateaux dont un loup, nous sommes joueurs et ne lâchons rien jusqu’à l’arrivée, quel plaisir de naviguer sous voile, n’est-ce pas Maïwen.

les rdvz de l'erdre 11jls0414

Épilogue : le 4 novembre, lors de la remise des prix des villes fleuries, j’ai rencontré Hervé, un jardinier, l’heureux propriétaire de la Tjalk « Het Leven », péniche hollandaise à voile, qui a participé aux rendez-vous de l’Erdre et est au mouillage sur la vilaine, les fleurs et la voile font bon ménage !

 

Le mulot

 

les-rendez-vous-de-l-erdre les-rendez-vous-de-l-erdre

Partager cet article
Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 19:40

la semaine du golfe : 10 ème anniversaire


le Rendez-vous incontournable des voiles avirons, sur l'un des plus beaux plans d'eau de France , dans une ambiance conviviale, avec comme chef d'orchestre : Xavier, le beau et le gentil organisateur lasemainedugolfe jls110446

lasemainedugolfe jls110121

 

 

Mercredi : 

Cette année lili rdv erdre 05nous venons à la semaine du golfe sans bateau, on est équipier sur la « Petite Lili berté», ("le mulot" est le skipper)

le rendez à la cale de la DDE à Vannes en fin d’après midi.


Daniel a déjà mis à l'eau. « Petite Lili berté» arrive, il y a Sylvie et lasemainedugolfe jls110020Élie on ne sera pas trop car vu le vent qui est annoncé. On aide à la mise à l'eau et on l’emmène aux pontons pas facile de trouver une place, c'est plein cette année il y a beaucoup de voile avirons. Pendant que Jean-Louis et Yannick emmènent les véhicules et la remorque au camping avec Daniel, on se dirige vers le lieu du repas des équipages.

Tout le monde est là, il y a aussi la famille « Ptit Lulu ».

 

Jeudi :

Levé à 6h30 pour prendre la navette à 7h25 ça commence fort.

lasemainedugolfe jls110075La sortie de Vannes est calme et silencieuse tous le monde est encore moitié endormi.

On attend le signal, il y en a de partis, le départ a été donné ?

D'autres partent, on suit. Le départ a été donné ??

Daniel est devant (aux avirons)

lasemainedugolfe jls110166

Direction Le Logeo, le vent est assez fort mais po rtant, ça devrait être rapide. Arrivé au Logeo on cherche un endroit à l'abri du vent pour pique-niquer , et ensuite pause sieste.

Embarquement, le départ est donné en direction de St Armel, on a toujours du vent mais cette fois ci dans le nez et il y a beaucoup de clapot, l’équipage à l’arrière est tranquille mais l’équipage à l’avant est tout trempé !

Même pas le temps de sécher qu'une autre vague arrive. St Armel est en vue. On se met où ? Où on veut où on peut.lasemainedugolfe jls110129

Vite à terre à l'abri du vent et au soleil pour sécher un peu.

Direction le bourg à pied, 2 km environ, ça dégourdit les jambes et une fois arrivé là bas il y a le repas des équipages (copieux), et après retour au camping.

 

Vendredi :

lasemainedugolfe jls110193Nous avons de la chance ce matin la navette part plus tard qu'hier 7h30 donc levé à 6h35!

Les navettes nous amènent directement au port. Chacun embarque et là tout le monde attend le signal de départ, le soleil est au rendez vous et le vent est toujours là, mais aujourd’hui il devrait nous porter. Ça y est c'est parti, ça marche on refait même un tour pour rien pour attendre les derniers, c'est plus agréable qu’hier, on file bien vers Larmor Baden.

 

lasemainedugolfe jls110252

Ce matin notre chef de flottille (Xavier) nous a bien signalé de virer sur tribord après l’île de Berder pour aller à Larmor Baden, si non c'est l'autoroute qui vous emmène jusqu'à Houat !


Le bateau est amarré, on met pied à terre pour pique-niquer, mais avant direction le vin d'honneur, il est bienvenu le soleil tape. Un peu avant le départ on ré-embarque pour aller prendre le café sur "Trot au vent" qui est à couple d'Excalibure.


Le départ est donné mais ne pas aller trop vite, on doit attendre la renverse du courant, on passe la pointe sans problème mais d'autres galèrent. Et après c'est du billard, on aperçoit les grands voiliers de plaisance qui remontent vers Le Bonno. Les deux flottilles mélangées les gros et les petits, c'est parfois un peu chaud. On s’arrête sur un mouillage Jean-Louis veut prendre des photos, c'est vrai que c'est un joli spectacle. lasemainedugolfe jls110325

Les voiliers de plaisance vont au Bonno et les voiles avirons tirent des bords pour aller jusqu’à St Goustan, sans doute en laissant des traces de dérive dans la vase.

Comme il n'y a pas de pot d’accueil on prend la première navette et on va dîner dans un restaurant à Vannes.

 

Samedi :

lasemainedugolfe jls110364Départ de St Goustan, aujourd'hui c'est la grande parade direction Port Navalo, descente tranquille au début de la rivière et on attrape les vents portants la régate est partie, on rattrape petit à petit les bateaux précédents ça file bien, Élie à la barre il jubile, il ne reste plus qu'un monotype d'Arcachon mené par trois filles, on n'arrive pas à le rattraplasemainedugolfe jls110397er et puis un empannage mal contrôlé ça y est on passe,il n'y a plus de voiliers devant, et  maintenant si on régatait avec les « zodiac » !

Arrivé à la hauteur de Xavier, un petit signe de la main vous êtes les premiers vous pouvez lever le pied.

On attend les autres et on repart en groupe vers Port Navalo, on passe les  courants de la Jument c'est toujours impressionnant !

 

lasemainedugolfe jls110461Arrivée au mouillage puis direction le vin d'honneur avec des huîtres. Cette année on pique-nique à l'ombre, il y a deux ans c’était sous un chapiteau bondé (cause météo). Petite sieste avant l'heure du départ.

 

C'est reparti pour la grande parade, de nouveau les marmites à la sortie de Port Navalo et après le courant nous emmène mais pas le vent, il est dans le nez donc aux avirons mais tranquillement il faut aller jusqu'à Vannes.

lasemainedugolfe jls110482

Après Port Blanc, là on pourra mettre la voile jusqu'à l'entrée de Séné, on débarque Jelasemainedugolfe jls110543an-Louis à Conleau pour prendre la remorque du bateau et l’amener à Vannes, et on repart aux avirons. Maintenant, c'est plus dur le vent est toujours dans le nez, il à forci et dans les rafales on a l’impression de faire du surplace.


lasemainedugolfe jls110559Au loin « P'tit Lulu » nous rattrape ? Il est au moteur et il nous propose un bout, bon c'est pas de refus.

 

 


Jean-Louis est arrivé à la cale on remet les bateaux sur les remorques et on rentre au camping, on partira dimanche tranquillement pour nous reposer vite, on repart mardi matin à Venise pour la Vogalonga.

 

Serge, équipier sur la "Petite Lili berté"

 

album photos  la semaine du golfe 2011- 2009 la semaine du golfe 2011- 2009

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 17:28

la route du sable10jls0112Un rendez-vous pour les voile avirons sur la partie maritime de l'Aulne, la 6ème édition, un blog sympa, une belle affiche qui inscitait à s'inscrire et à partciciper, le mulot, l 'un des rares bretons de voile et canotage d'anjou n'a pas convaincu les angevins à se déplacer dans le finistère,

la route du sable10jls0083

la route du sable10jls0281départ le vendredi en fin d'après midi pour le camping de chateaulin, qui est la base des voileux , arrivée 22h des bateaux sont déjà arrié, dont un canoe bois, pendant que nous dinons, il faut bien prendre des forces, notre voisin installe son mat sur son canoé, pourquoi mate t-il à cette heure, et la réponse fuse : " pour voir les belles filles", et non ce n'est pas Serge mais Daphné qui répond !


Le réveil est dur, et on traine à se préparer, il faut se dépécher à mettre à l'eau la "Petite liliberté", amis il faut fairela queue derrière les yoles, allez c'est parti, le vent n'est pas bon, il faut prendre les avirons et souquer fort, le capitaine grogne, il n'est pas de bonne humeur ce matin,,il n'aime pas navigué seul, nous arrivonsla route du sable10jls0046 en retard au pique nique, nous retrouvons les frères : le président et le secrétaire, il ont ressorti "La Touline", les mauvaises langues diront que Frog est en panne


Le départ groupé d'une cinquantaine de voile aviron et de la randonnée est donné et sous le soleil, et avec un vent de nord ouest, nous naviguerons jusqu'à l'écluse à le voile

la route du sable10jls0190passage d'écluse groupé, deux éclusages seront necessaires pour permettre à l'ensemble de la flotte de naviguer sur la partie canalisée (petit rappel : le canal de Nantes à Brest), et arrivée vers 17h  sur les quais de Port Launay.la route du sable10jls0247


Un apéro nous permet de patienter et d'attendre la navette, qui desserT les 3 cales de départ, retour au camping pour prendre une douche, et ras de l'ensemble de la flotte

la route du sable10jls0242

Le lendemain le rendez-vous est donné à l'heure du pique nique, permettant aux équipages de se reposer, et nous remontons la rivière vers Chateaulin, la route du sable10jls0337quelques ronds dans l'eau en attendant le pot de la municipalité, et retour à Port Launay.

Belle navigation, très beau temps, du vent, merci les organisateurs et à l'année prochaine, les 18 et 19 juin 2011

la route du sable10jls0296

le mulot

 

album photos  la-route-du-sable la-route-du-sable

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 21:33

Lphoto917.jpge premier rassemblement de pirogues navigantes a été organisé par Dominique et Antoine de  la Chaloupe. Ils ont 6 pirogues et un magnifique boutre qui bat pavillon malgache, nous étions avec nos deux pirogues. Nous avons mis 4 pirogues à l’eau et avons navigué dan s l’avant port.

 



Les pirogues malgaches sont en balsa, elles sont très légères et surtoilées. Elles sont très rapides et remontent bien mieux au vent que Tsangamoud’ji. Il y avait beaucoup de vent, Dominique a même fini à l’eau. Mistinguette s’est très bien tenue, elle ne fait plus d’eau.

73830009.jpg

La fête du port de Noirmoutier accueillait aussi une expo de livres de mer, des expos de peintures et de dessin, de la percu africaine, un fest-noz et le défilé du bagad Kemper !...

J’ai particulièrement aimé l’expo d’Antoine (dessins aquarellés), nous avons là un futur Bourgeon. Vivement qu’il fasse une BD complète, ses premières planches sont prometteuses !...photo950.jpg


           Nous nous sommes donné rendez vous aux régates du Bois de la Chaise. Nous avons plus de pirogue que de piroguiers, pour les rameurs pas de problème mais la barre réclame des compétences particulières et il va falloir envisager une formation intensive ! Quelqu’un est intéressé ?


Christelle

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 17:15

Cette année, les mulots de Redon participent au raid Le Fresne sur Loire - Ancenis, après hésitation nous décidons de navigué en voile aviron sur Petite Liliberté, les formalités d'inscription sont plus simples,

 

le départ est prévu à 8h30,  nous arrivons donc la veille au camping vers  22 h, merci à la secrétaire de mairie qui a passé les consignes pour nous permettre de traverser la fête avec le véhicule et la remorque et accéder au camping, ce qui nous permet d'assister à la fin d'un concert et ensuite à un spectacle pyrotechnique;

 

lesrencontresdufleuve10jls0004.jpgreveil matinal pour mettre petite liliberté à l'eau avant les autres participants, le départ prévu à 8h30 est reporté à 9h30, merci les retardataires

le soleil est au rendez-vous, le vent est comme d'hab sur la  Loire dans le nez, nous sortons donc les avirons,

 

 

lesrencontresdufleuve10jls0045.jpg

 

 

de beaux bateaux de Loire, Jeff nottre ami est présent avec sa toue, et René le bof du p'tit lulu est à la barre de la yole "Fille de Loire", une vingtaine de kayakistes dont le "Léonard", quelques canoéistes dont le "Moino", et une dizaine de voile-aviron participent à ce raid de 20 km, une faible participation pour cette édition

le courant nous permet de flaner tranquillment et d'admirer le paysage

 

arrivée vers 12h, pique-nique sur place, à l'ombre des arbres, il fait très chaud, malheureusement la buvette ne fonctionne pas encore,la fête débute à 14h,  navette pour récupérer les véhicules, sortie des bateaux, merci aux organisateurs pour avoir réservé un parking gardé pour les participants, très proche de la fête,

 

lesrencontresdufleuve10jls0056.jpgl'après-midi est consacré à la navigation pour les bateaux de Loire,10lesrencontresdufleuve10jls0076 les visiteurs peuvent admirer les bateaux sous voiles et visiter  les animations, les expositions et écouter les différents concerts lesrencontresdufleuve10jls0099.jpg

 

 

19h repas des équipages, bravo au traiteur pour la qualité de saprestation, dans une ambiance agréable,

 

la journée se termine par un un concert de "La Caravanne passe", génial, lesrencontresdufleuve10jls0257.jpget quel final au milieu du public sans sonorisation, ensuite nous assistons à un spectacle de Jo Bitume, un peu déroutant

 

retour au camping pour une courte nuit, car le lendemain nous avons décidé de changé de terrain de jeu et de naviguer sur la sarthe avec nos amis de "volie et barbotage".

 

album photos  les-rencontres-du-fleuve-2010-2008 les-rencontres-du-fleuve-2010-2008

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 19:52

2 nouvelles galleries photos en attendant que votre serviteur rédige un compte rendu de ces sorties :

- un rassemblement de kayaks pliables sur la Rance

- la route du sable sur l'Aulne en voile aviron

la route du sable10jls0115

 et bientôt un complément de photos concernant les rencontres du fleuve sur la Loire en 2010


nous sommes limités à 20 galleries de photos pour l'instant, aussi sur une même gallerie et un même thème vous trouverez les photos des sorties sur plusieurs années

merci ppour indulgence

 

le mulot

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 22:30
Une étroite bande de sable bordant l’Océan sur plusieurs kilomètres, protège la petite mer de Gâvres et son port de la houle du large.

 

Situé face à la citadelle de Port Louis, son chenal d’accès à la mer débouche dans la passe Sud d’entrée de la rade de Lorient.

Impressionnant sur sa remorque, la mise à l’eau du Olaf Kyrre, drakkar de 10 mètres soixante, navire insolite dans ces parages, crée l’événement du jour dans le petit port.


Gâvres sera notre point de départ pour nous rendre à l’île, Groix pour un séjour prévu de trois jours.

Invité de Ragnar, Yannick Favreau de Thorvald aventures, je dois me plier aux règles du groupe, et revêtir une tenue viking.

Pantalon et tunique en toile de lin, bottes en peau de chèvre, ceinturon ou se trouvent suspendus une sacoche de cuir, un petit couteau dans sa gaine, et une corne, dont je découvrirai l’usage plus tard…

Nous devions êtres trois bateaux.

Un problème de toletière sur l’un des deux faérings accompagnant le drakkar, le met hors service. Dommage, seul Freyja sera du voyage.

La traversée Gâvres-ile de Groix, par la passe Ouest est effectuée par un vent de Noroit contraire assez fort, qui lève un méchant clapot. Les courants de marée, contraires eux aussi ne nous sont pas favorables, et ne nous permettrons pas de dépasser les trois nœuds, descendant même à un nœud cinq, un peu avant l’arrivée.

Apprentissage de l’aviron en double et en équipage pour moi habitué à ramer en solo.

J’ai tendance à aller un peu plus vite que mon compagnon de banc de nage.

L’effort est moins éprouvant que sur Marie et ses trois mètres soixante sur une longue distance.


Arrivée à Port Tudy, ou les amis de Thorvald nous attendent.

Manœuvre à l’aviron, particulière, car les rameurs d’un ou des deux bords, changent de bancs, la manœuvre scier pour faire arrière n’existe pas sur ce type de bateau.

Le résultat de l’effort est meilleur en tirant sur l’aviron qu’en poussant, et plus spectaculaire.

William Duviard déjà rencontré, est venu à notre rencontre avec Inis Gwena, faéring construit par son père Dominique, qui je le rappelle était l’un des membres fondateurs du Chasse Marée et de l’écomusée de Groix.

Notre lieu d’hébergement est à Port Lay, dans les bâtiments de l’ancienne école de pêche.

Minuscule petit refuge, il est désert à cette époque, fréquenté par quelques locaux qui s’adonnent à la pêche.

Les amis Grésillons se sont mis en quatre pour nous accueillir.

Kimpot far, plat local, salades diverses, tartes.

Pour la première fois, je bois dans la corne suspendue à mon ceinturon. J’entends dire que Thorvald aventure n’a jamais été reçu avec un tel accueil.


Apres une nuit réparatrice, la pluie matinale laisse place à un soleil qui ne nous quittera plus pendant notre séjour.

Nous rejoignons port Tudy par le sentier côtier, chemin creux typiquement Breton qui nous laisse entrevoir le mer.

Visite de l’écomusée de l’île de Groix, l’île des thoniers, ou un espace est consacré à une sépulture Viking, une des raisons de notre présence, et un but de notre ballade de l’après midi. Casse croûte sur le port, et la troupe se met en marche, drapeau Normand en tête, en direction de Locmaria, autre petit port d’échouage de l’île.

Les fouilles certainement mal conduites de 1909, le travail de sape de la mer, l’exposition du site étant dirigé sur le large font qu’il ne reste plus grand-chose du tumulus qui recouvrait et préservait la tombe.

Seul reste la faille dans la roche, ou le chef avait été inhumé dans son drakkar, dont la taille était supérieure de quelques mètres au notre.


Le retour vers port Tudy s’effectue à nouveau par les chemins creux de l’île, de bosquets en vallons. Le paysage des années quarante ou cinquante devait être différent, à cette époque, pas un pouce de terre n’était pas cultivé.

Petite sortie en mer, en drakkar et faéring, pour nous mettre en appétit pour le soir.

Aviron et voile, pour Freyja et Olaf bien que le vent soit faible.

Retour à port Lay, ou nos amis préparent le repas du soir.

Repas exceptionnel encore une fois.

Trois chanteurs du groupe de chant du cercle celtique de Groix animent la soirée.

Chants en Breton, Kan et dis Kan, chants de marins, danses, quel accueil.

Un chanteur du groupe, ayant appris que j’étais un ancien de la marine marchande vient me voir et le courant passe.

On parle métier. Il a commencé comme mousse au long cours.

Maintenant, c’est l’un des chefs mécanicien des courriers qui relient l’île au continent.

Repas bien arrosé, on n’oubliera pas cet accueil.

Dimanche matin, déjà la fin du séjour. Retour au port, ou nos bagages répartis dans les sacs, sont acheminés jusqu’au drakkar. Les adieux, à grands renforts de coups de trompes, et nous retrouvons nos avirons pour aller chercher le vent.

La plus grande partie du parcours se fera à la voile, le vent portant, qui bien que faible, nous amènera à Gâvres en deux heures, toujours en passant par la passe ouest.

Ces trois jours m’ont fait découvrir un bateau et un équipage.

A la voile comme à l’aviron, le bateau a un comportement exceptionnel.

Un équipage très attachant et soudé, qui connaît parfaitement son bateau, et avec qui on ne connaît pas l’ennui.


Pas de cris, pas de heurts, reconnaissance complète du chef Ragnar, (indispensable sur un tel bateau) ordres donnés à bord au cours des manœuvres sans monter le ton de la voix, reçus et exécutés sans aucunes contestations, trois jours de plaisir.


Daniel

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 19:30

JAZZ ET BELLE PLAISANCE. 28,29 30 septembre 2009


Les Rendez-Vous de l’Erdre. Qui ne connaît pas ? Nous en avions entendu parler, mais n’y étions jamais allés. C’est pourtant l’occasion de voir le patrimoine fluvial nantais auquel se joignent des bateaux de diverses régions de France, flottille d’une centaine de bateaux


Jeudi 27 sept.

Rendez-vous à Nort sur Erdre, pour le pique-nique du midi. Se joignent à nous, Yannick et Serge, bien sûr, François et les jeunes, les amis suisses…Nous avons tout l’après-midi devant nous. Vers 16h, nous décidons de faire une balade, en amont de Nort, pour découvrir la rivière, quand l’un d’entre nous s’aperçoit qu’il a oublié ses pagaies. N’est-ce pas Guy ? Il faut retourner à la maison. En bonne épouse, sa femme renonce à la balade pour lui tenir compagnie…Elle a dormi pendant tout le trajet ! N’est-ce pas Françoise ?

Le soir, promenade sur les pontons en écoutant les concerts de jazz joués par de jeunes musiciens très applaudis. Beaucoup de monde sur le quai pour assister à la mise à l’eau des bateaux.

Les RV de L Erdre …C’est cool !!!

 

Vendredi 28 sept.

11h, la Belle Plaisance nous attend: La foule envahit les pontons et se presse à la découverte des vapeurs qui ont beaucoup de succès (jamais aussi nombreux, d’après un anglais à bord du sien) :voiliers, seils, avirons, yoles, canoés… Le départ est donné. La procession aquatique de la Belle Plaisance commence : bateaux à vapeur, aux cuivres rutilants, dont les machines ronflantes crachent leurs volutes de vapeur, dans un sifflement striduleux. Suivent les yoles, les avirons à la cadence du barreur, canoës, skiffs …Sous un ciel magnifiquement bleu, mais sans vent, les voiliers se traînent paresseusement à la recherche d’un souffle…prouesse lorqu’une voile se gonfle. C’est le bonheur pour les rameurs, qui, eux, avancent sans peine. La bonne humeur est présente : les rires à bord, les chants marins, les interpellations, la musique…se répandent sur l’Erdre

Un pique-nique en commun, sous des airs de jazz, et nous continuons à travers les plaines de Mazerolles, pour arriver à Sucé sur Erdre… où nous attend un repas offert, toujours en musique.

Les RV de l’Erdre …C’est cool !!!

Samedi 29 sept.

10h. Nous sommes tous sur la rivière, une régate anime le plan d’eau… sous un soleil très chaud.

Nous, canoéïstes, descendons le peu de courant sans effort. Les rives sauvages de la plaine de Mazerolles, aux airs de mangroves, les grands domaines, les copains que l’on croise, font sortir les appareils photos.

Repas à la Grimaudière où chacun cherche un peu d’ombre, pour un repos mérité. Vers 15 h, départ en formation pour Nantes, bateaux à vapeur en première ligne.

Enfin, nous arrivons à Nantes. La fête bat son plein. De chaque coté du Bassin Ceineray, une cohue cosmopolite défile devant les stands. Sur le bassin, c’est un embouteillage flottant, où chaque bateau essai de trouver une place pour accoster.

Un petit tour sur les quais trop bruyants…pour passer la soirée.

Les RV de l’Erdre…C’est festif !!!


Dimanche 30 sept.

Dernier jour. Après la remise des prix, suivi d’un buffet, dans les jardins de la mairie de Nantes, nous reprenons nos embarcations pour remonter à Sucé, vent toujours absent, soleil toujours présent.

Nous pagayons de bon cœur, quand soudain, on nous interpelle : « Messieurs Dame, s’il vous plait ! «  C’est la sécurité !!!  Qu’avons nous fait ??? « Pas de vagues…Vous allez trop vite !!! »

Grand éclat de rire !!!

Un dernier pot nous attend, collation d’huîtres et muscadet ( attention la route !). En final, discours et adieu du responsable Marc Tourneux, qui nous quitte par la voie des airs, en montgolfière !!!

Les RV de l’Erdre…c’est à refaire !!!


Françoise et Guy.

 

  les-rendez-vous-de-l-erdre les-rendez-vous-de-l-erdre

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 20:00

La 5ème semaine du golfe : du 21 au 23 mai

Mercredi 20 mai :

Derniers préparatifs chez les mulots, on n’oublie rien, en fin d’après midi c’est le départ, direction le lycée pour prendre Jasmin, le barreur, et en route pour Vannes.

Mise à l’eau, cale de la DDE, en plein centre de Vannes, génial, on est sans doute dans les derniers, et il n’y a pas à faire la queue pendant des heures cette année!, et ce sous le regard de voileux (Phillippe, Yannick, Serge, et Guy), tranquillement installés à la terrasse d’un café, à observer et commenter les mises à l’eau .

Direction les pontons pour amarrer la Petitelili, et retour vers les amis de Voile et barbotage, qui attendent avec impatience le dîner d’accueil. Pendant ce temps nous allons déguster des langoustines et un verre de muscadet avec les officiels. Dîner en compagnie des voiles du Pertuis, ceux d’Anjou ayant décidé de faire bande à part.

Après le dîner un avis de recherche est lancé pour retrouver un équipier perdu dans la foule: le petit Léo, eh Jean-Pierre tu gères !

Arrivée de l’équipage, Sylvie, Daphné et sa copine Louise, et retour au camping pour une courte nuit, 5 h , la navette pour un départ vers 6 h. Phil qui refuse toujours les ordres, et en particulier celui de se lever aux aurores, tente en vain de mettre la grosse lulu, non le Petitlulu, à l’eau après le dîner, la mer a été démontée comme dirait Devos, elle est partie, donc il est bon pour inventer une autre solution le matin ! Et tout cela pour ne pas respecter le programme.

 

 


Jeudi 21 mai :

                 6h, Vannes s 'éveille, le jour se lève, l’instant est magique, la flottille des Voiles Avirons sort du port avec devant notre ami Daniel à l'aviron, fidèle à Marie, la flottille se regroupe après l’écluse, pas de Petitlulu,. La sortie de la rivière est rapide, le spectacle est superbe, 265 petits bateaux sur l’eau, une légère brise, du soleil, on est bien, n’est-ce pas Yannick et Serge sur Frog !, la retraite n’est pas loin, pour Serge et la Touline !

                 Arrêt devant Arradon, pour se regrouper, des ronds dans l’eau, les équipages semblent se réveiller, et tout à coup à l’horizon, nos amis sur Petitlulu, avec à son bords Phil, le vieux loup de mer, Jean-Pierre, le mousse, Pierre , le jeune archi, et le petit Léo, le chien de compagnie, à moins que ce soit dans un autre ordre, Léo, le vieux loup de mer, Phil le jeune archi, ,...Il est 10 heures, et c’est le départ d’une régate vers Port Blanc, nous attendons les derniers en observant la flottille des yoles, et c’est repartit vers Berder, avant de traverser le courant de la Jument vers Larmor Baden , escale du midi, Tout se passe bien le barreur a laisser son vtt pour retrouver les sensations de la barre, sous voile, dans les courants du golfe

                Arrêt pique-nique, Phil, pour pas le nommer, veut se faire remarquer, il n’a rien préparé et ne souhaite pas partager le repas de ses équipiers, il fera donc la queue une heure pour une frite pas cuite et 2 merguez.

                Arrivée de Phil 2, madame partant en stage de yoga, l’a laissé sur le bord de la 2x2 voies; en stop il est arrivé au port, et tout en étant passager d’une vielle dame, dit-il, il a faillit lui faire perdre des points et obtenir une amende, en lui faisant prendre un sens interdit ! bravo Phil 2 !!!

                C’est l’anniversaire de Daphné, le traditionnel gâteau au chocolat des mulots est sur la table, dans son plat en verre !

                Départ pour le tour de l’île d’Arz, par l’est, traversée des courants, et après 3 heures de navigation à la voile et à l’aviron, faute de vent et de moteur, arrivée à Arradon.

                Rencontre de François, et Thomas, sur Trotauvent, qui préfère naviguer avec ses amis du Mans.

Repas des équipages, autour d’une morgate, retour au camping sans la navette, merci Guy.

 

Vendredi 22 mai :

Départ d’Arradon pour Locmariaquer, rencontre de nos amis d’Aix sur leur caneton Philloccy, traversée du courant de la Jument, et sortie du golfe pour « beacher » dans une anse côté océan. Dégustation d’huîtres, pique-nique pour tous, sauf Phil, et sieste pour ses équipiers, la vie doit être rude à bord !; pendant ce temps les enfants se baignent. C’est aussi la disparition des chaussures finlandaises de Daphné, un mystère,

Départ après la renverse des courants pour une remontée de la rivière d’Auray, sous le soleil, sur de nombreux bateaux, les équipages ont sorti les maillots de bain, ou l’ombrelle, on fait bronzette, le spectacle de tous ces bateaux est superbe : voiles avirons, yoles, belle plaisance, et à l’horizon, les grands voiliers, une légère brise, du soleil, que demander de mieux. Les filles jouent les sirènes à l'avant du bateau.

Arrivée au Bono, ou nous avions déposé une voiture la veille, pour rentrer au camping plus vite. Aller et retour à la gare d’Auray, pour emmener Jasmin, le barreur, qui effectue un aller et retour à Redon, pour jouer du trombone à un concert avec « les gars du mardi »

Rencontre des bretons de Paris, Franck et son cousin Claude, et autour d'une mousse, c’est le contrat du siècle qui est conclu entre le parisien et Phil, l'angevin, le roi du vernis, si si, l’alu poli, il achète un canoë bois, impossible n’est pas de Béhuard.

Pour le diner, un choix à faire entre merguez frites et repas sous chapiteau, on opte pour la seconde et devinez ce qu'il serve : morgate, sans entrée et avec un dessert ridicule, sur ce coup là, on s'est fait avoir !!!

 

 

Samedi 23 :

           Départ du Bono, pour une descente rapide de la rivière d’Auray en direction de Port Navalo, le temps est couvert, il fait plus frais, et vers 10h la pluie s’invite à la fête, les cirés sont de rigueur, chacun s'équipe et c'est de nouveau la traversée du courant de la jument vers PortNavalo.

Vite trouver un mouillage, pour descendre à terre, chercher un petit coin pour manger, à l'abri, une navette et nous sommes dans les premiers à quai, un bigband de jazz jouent sur un podium, mais personne ne l'écoute, il pleut;

Un chapiteau, des tables, un peu de place, vite, nous essayons de réserver des places pour les amis, mais c'est difficile car tous les marins chercent à se poser à l'abri, bravo l'organisation pour avoir mis à la disposition des équipages ce chapiteau; c'est bruyant, étroit, ça chante, quelle ambiance, et dans le journal local, devinez qui tient la vedette, non ce n'est pas Phil, mais Léo, que tous les équipages respectent, même les vikings.

Avec la marée montante, le ciel semble se dégager, certains en profite pour braver la pluie et danser sous un air de jazz, les bretons en costumes, eux, n'apprécient pas la pluie et hésitent à entrainer le peu de spectateurs dans la danse.

Départ pour la rentrée du golfe, avant les autres flottilles, pour des raisons de sécurité, un coup de vent et la pluie sont annoncés !, cela permet de prendre les courants devant les gros bateaux, avec plus de tranquillité pour les novices, mais il nous faudra attendre le reste de la flotte avant Port Blanc, l'attente est longue, mais le spectacle est magnifique.

Le temps s'est amélioré, la pluie a cessé, et le vent est tombé, Jasmin décide de se baigner en se tenant à un bout derrière le bateau, et des c.r.s . lui proposent de faire du surf derrière leur zodiac, ce qu'il accepte volontiers;

Etape à Conleau, puis sortie du bateau à Vannes dans la précipitation, arrivée tardive à Séné, pour la soirée, le pot d'accueil est terminé, en fait nous faisons des tours de navette entre le parking et le port, avant de se retrouver dans une pizzéria du bourg, de la place oui, de la tranquillité non, il y des « beaufs » en grand nombre dans la même salle, si bruyants que nous décidons de prendre le dessert en terrasse : une coupe colonel ou un banana split pour les plus gourmands.

Dernière nuit au camping, et c'est le retour pour la maison, après un superbe week-end, les mulots sont contents.

Bravo aux organisateurs, et à tous les acteurs de ce spectacle

 

la semaine du golfe 2011- 2009 la semaine du golfe 2011- 2009


le mulot 

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 18:57

Samedi 02 et Dimanche 03.Mai 09, Fête du Port à la Possonnière.

Samedi midi rendez-vous était pris pour le pique-nique près du club de canoë-kayak de Bouchemaine. Peu d’équipages ont répondu présents. Nous attendons donc patiemment que petit à petit les bateaux se rassemblent sur la berge de la Maine afin de rallier en flottille par voie navigable le port de la Possonnière.


14h30, départ pour une petite heure de navigation et regroupement pour le traditionnel petit coup à boire, sans lequel les mariniers présents seraient en manque !

Fin d’après midi toute cette flottille composée de bateaux divers et variés (gabarres, toues, futreaux, plates de Loire, voile-avirons, canoës, etc…), entrent dans le port de « la Posso », qui en cette période est en pleines eaux.


Soirée fouaces ou grillades et nuit calme sur place. A ce sujet avouons que notre fourgon nous est très utile et bien pratique.


Dimanche, réveil en douceur, « y a tout de même pas le feu sur la Loire », petit déjeuner et attente de la suite du programme, à savoir, le baptême d’une nouvelle venue sur la Loire : une toue nommée « la Louise ». Mais avant cet heureux événement, à la demande du public, Philippe ne s’est pas fait prier pour pousser la chansonnette, accompagné à la voie du coeur des mariniers, à la guitare par Alex, et même par un accordéon.

S’en suit une allocution de Mr Hervé de Charrette venu en voisin et animateur des bords de Loire, puis du président de l’association et pour couronner le tout dans la plus pure des traditions marinières, le vin d’honneur liquidé en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.


Repas champêtre de grillades sous chapiteau, sans oublier, bien sûr, le verre de sangria, sorti d’un tonneau (hélas, pas en bois), jusque là, planqué sur « la Louise ».

Vers 16 h. petite navigation libre pour certains équipages, réflexion pour d’autres, (voir photo), et comme tout à une fin, remballage pour les bateaux qui rentrent sur des roues.

R.V. pris pour la prochaine édition, avec, comme l’ont laissé entendre les FAGAT père et fils, un projet qui devrait en satisfaire bon nombre.


Veuillez s‘il vous plait prendre date pour 2011, je crois, vers la même période de l’année afin d’avoir suffisamment d’eau.

Ce fût encore une fois un très bon W.E.


Guy, Françoise, Sandrine et Christophe

Samedi 02 et Dimanche 03

Partager cet article
Repost0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 22:19

WE à la roche Bernard !

 

Un simple Email et nous voilà parti !

Météo incertaine, temps gris, mais pourquoi pas ! Qui sera là ? Que vas t’on faire ? Quel temps aurons-nous ?

Vendredi !

Départ sous la pluie de Pornic, arrivée grand soleil au pique nique !

Une bonne partie de l’équipe est là, sourire, soleil, tout vas bien ! on s’installe.

Petite balade sur la vilaine avec le vent fort, essai du canoë sous voile, vent arrière, vent de face, bonne réaction du canoë, bonne navigation !

Retour, bonne douche et apéro anniversaire ! Offert par Sylvie, très bonne anniversaire Sylvie !

Marie-pierre nous rejoint un peu tard pour l’apéro! Pour finir la soirée, balade dans les vielles rues, quartiers des artisans, petites ruelles, escaliers, découverte de sculptures et de boutiques à faire demain !

Samedi !

Temps gris au levé, bonne journée annoncée !

Réveil du campement, nuit froide pour la plupart, petit yeux, petit déjeunée bien couvert ! Et le beau temps revient mettre le couvert ! Petit tour à pieds au port et dans les boutiques des artisans ! Découverte de belles poteries de beaux objets en bois dans de beaux magasins bien agencés ! Repérage resto pour le soir !

Repas au camping et départ pour une balade, mais dans quelle direction  vient le vent ?

Par ici dit la direction (président) et nous voilà parti à remonter la Vilaine !


Arrêt à mi chemin sur la berge, pause, discutions, restauration et c’est reparti, visite d’un goulet en cul de sac ! Demi-tour ! et retour pour les canoës, mais pas de chance le vent est de face heureusement beau temps et vent faible !

Arrivée, détente, douches, départ de Marie-Pierre et Michel qui viens prendre l’apéro alors que nous sommes prèt à partir au resto ! Pas de souci il revient demain !


Petite crêperie dans les haut de la Roche B « La Sarrazine » accueil sympas, bonne cuisine, bons moments de détente de rigolades et de dégustation.

  Dimanche !

Super temps au levée, rien de bon dans la journée !

En effet une heure plus tard temps gris menaçant !

Nuit moins froide merci Marie Pierre (lol) réveil du camp questionnement ? Va-t-il pleuvoir ? Rien de sûr ! hésitation, comme je pars juste après manger je décide de faire un petit tour de canoë pour en profiter une dernière fois, un peu de vent mais le temps se maintien !

Retour de ma balade les voileux on décidé d’en faire autant (en emporte le vent)

Départ pour une petite navigation avec LILI et LULU au là là çà vas être la course !

Descente de la Vilaine vent arrière jusqu’au «  cochon » et retour à tirer des bords avec un pana one* à la barre ! sur la LULU

Mais LULU n’arrive pas à doubler LILI car « LILI voulais allez danser » on connaît la musique !

Et le temps est de mieux en mieux ! Plus chaud et agréable ! Tous se qu’il faut pour un dernier apéro et un repas avant de se disperser chacun de son coté !


WE improvisé, sortie bien appréciée !

Merci à tous les participants et à très bientôt !


Jean-Pierre

 

* pana one (jeune apprenti)

We à la roche bernard

Partager cet article
Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 19:48

Tradition du 1er Mai : descente ADAPSAL


R.V. habituel à St Hilaire St Florent ou nous sommes cordialement invités pour cette descente de Loire qui nous conduira jusqu’à la Ménitré.

Comme toujours, quelques dériveurs, 3 canoës, et !!! Tiens, un gros zodiac et même un petit cabine, tous deux motorisés. Serais-ce là notre assistance ? à moins que ce ne soit pour grossir la flottille? La suite nous montrera leur autre utilité.

Navette pour quelques véhicules vers la Ménitré, terminé la mise à l’eau et départ dans la bonne humeur pour une navigation tranquille, pas de vent pour ce début Mai.

Soudain ! « Équipage à la mer », enfin disons plutôt, à l’eau de la Loire. Pourtant doté d’un équipage aguerri, un dériveur rouge (de colère je suppose !), rase d’un peu trop près la berge et se voit, par un courant malicieux, oubliant sans doute que ces bateaux là ont un mat, se trouve brusquement sous les arbres, puis logiquement dans cette situation : à l’eau. Difficile alors de se tirer seul de ce mauvais sort, c’est là, bien sûr que le zodiac intervient, et avec beaucoup d’efforts, ramène au sec notre infortuné équipage vers la berge ou se sont regroupé les autres navigateurs. Je crois même que Jean Marie à dû se mettre à l’eau ?

Vers 13 h. ha ! Tout de même, arrêt pique-nique sur l’habituelle plage de Cunault (celle là même qui servira pour une étape nocturne, un peu plus tard dans le calendrier de V. et C.).

Casse-croûtes et bouteilles terminés, la navigation reprend, au grès du courant avec la venue d’une brise qui en ravira certains mais qui oblige à une pause sur une plage afin de remettre mât et voilure a une embarcation bien que dénommée dériveur qui avançait à la rame.


Preuve est faite de ce vent bien établi, vers 16 heures, peu après le Thoureil, nous croisons une « toue » et son petit frère « futreau », sous voile, ce qui nous offre un très joli spectacle sur cette Loire qui dans ces parages à souvent l’occasion, d’y voir un rassemblement de ces très beaux et traditionnels bateaux de Loire.

Enfin, et le plus tranquillement du monde, notre petite flottille débarque à la ménitré. Sortie des bateaux sur le quai, re-navette pour quelques véhicules, chargement sur les remorques ou les galerie de toit, congratulations diverses et variées, puis R.V. pris pour la nième édition le 1er Mai 2010.

Si notre calendrier nous le permet, peut-être y serons-nous à nouveau ???

Guy et Françoise

Tradition du 1er Mai : descente ADAPSAL

Partager cet article
Repost0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 20:28

la  5 ème édition : du 18 au 24 mai 2009
"Comme tous les deux ans, la Semaine du Golfe du Morbihan se déroulera pendant la semaine de l’Ascension, à l’approche des beaux jours quand est venu le temps de réarmer le canot et de retrouver les copains sur l’eau.
la flotille voile aviron : pour répondre à une nouvelle forme de " navigation de plaisir " une flottille de petits bateaux est apparue depuis quinze ans sur nos côtes : " les voiles aviron ". Familiaux, vite gréés, faciles à mettre à l'eau, ces canots permettent la décontractée, et la découverte de lieux peu fréquentés.ux de l'association sont déjà inscrits"
extrait de la présentation de cette manifestation sur le site link


Frog, Petit Lulu, Petite Liliberté, Trottauvent 2, sont déjà inscrits,

pour les voile avirons, possiblilté d'être hébergés au camping de Conleau à Vannes, avec petit déjeuner et navettes de cars pour aller au port
inscription jusqu'au 18 avril

Partager cet article
Repost0
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 21:20

 

 

Voile et canotage d’Anjou

 

 

 

 

 

 

Calendrier 2009

 

 

 

21-22 mars randonnée (rats toqués) (canoë)


1 mai traditionnelle descente de Loire (adapsal) (voile-aviron, canoë)


2-3 mai route des ports de Loire (la possonnière)


8-9-10 mai randonnée sur la Sarthe ( Morannes) (voile-aviron, canoë)


16-17 mai fête du port (Mûrs)- marché aux bateaux (la Mènitré)


16-17 mai fête du nautisme randonnée Loire-Maine (Bouchemaine)


18 au 24 mai semaine du golfe


30-31 mai 1 juin randonnée sur la Dives (Normandie) (canoë)

6-7 juin (sur l’Aulne) (voile-aviron) laroutedusable@wanadoo.fr


20-21 juin randonnée sur le Loir (canoë)


20-21 juin raid voile-aviron (Fécamp-Etretat) yole27@yahoo.fr


20-21 juin Cancale (naviguer autrement)


27-28 juin randonnée sur l’Anglin (canoë)


5 juillet randonnée Loire (patrimoine mondial) (Gennes-saint Mathurin)


7au 9 août fête du chant de marins (Paimpol)


7-8-9 août Noirmoutier (régates du bois de la chaise)


15-16 août Rolle (Suisse, voile-aviron, canoë)


28-29-30 août rendez vous de l’Erdre


5-6 sept Loire et canoë bois (Montsoreau-la Daguenière)


19-20 sept 20 ans de la Montjeannaise


23 au 27 sept festivals de Loire (Orléans)

 


 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Voile et Canotage
  • : L’association Voile et Canotage d'Anjou a pour objet de promouvoir les bateaux traditionnels voile avirons en bois, ou de conception classique, les canoës et kayaks bois, pour découvrir les rivières et plan d'eau de nos régions. De regrouper et créer un lien entre les amateurs et les propriétaires de canots traditionnels. D’organiser ou de coopérer à l’organisation de manifestations.
  • Contact

SORTIES

Ami(e) voileux, canoéïste, kayakiste,

vous souhaitez proposer une sortie dans votre région

 ou vous avez participé à une randonnée, et vous souhaitez publier un article avec photos

laissez vos coordonnées dans contact,

 

Un grand merci à celles, et ceux qui font vivre le blog en rédigeant des articles
et en envoyant des photos
 

 

Rechercher

Construire son kayak en bois

Vous désirez construire un kayak de vos propres mains, un kayak en bois à bouchains, à partir d'un plan ou d'un kit, du Léo de 4,00m au kayak de mer Téo de 5,20m, visitez le site de Pierre : https://ohmyboat.com/blog/

Construction - Rénovation

Vous avez construit ou rénover un bateau bois, un canoë ou un kayak, partagez votre expérience, transmettez votre savoir faire, via un texte, des photos, ou un lien, n'hésitez pas à me contacter.

Nous sommes nombreux à chercher des conseils, pour construire, entretenir, rénover nos embarcations

bateau bois à vendre

Vous souhaitez vendre un bateau bois, ou le donner pour une rénovation, vous pouvez m'envoyer une annonce à mettre en ligne via le formulaire de contact