Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 20:28

7, 8 et 9 août 2009 : Régates du Bois de la Chaise


Pour la première fois, pour les 20 ans des régates, Marc Tourneux a eu envie de rassembler des petites embarcations, canoës, kayaks et périssoires.

Voile et canotage et Ho hisse et haut étaient invités. Yannick et Serge, Jean-Pierre , Pascal Moinard et les Violleau sur le trois jours, la famille Mantrand le vendredi seulement, Jean Claude et Jeanne ainsi que jean Louis et Elie ont navigué avec nous le samedi. Les rats toqués ont été jusqu'à 8 kayakistes.


 

Vendredi, navigation dans l’après midi. Romain, notre sauveteur attitré nous regroupe sur la plage du Vieil, la mer est bien formée, le vent est bien établi certain disent un bon force 3 peut-être 4. Une périssoire et deux canoës mettent les voiles. Nous remontons la houle comme nous pouvons, elle est vraiment bien formée! Jean Pierre abandonne très vite Suzanne avait très peur. Camille sur une périssoire a fait naufrage, les Mantrand ont surfé sans se retourner, ils ne pouvaient pas faire autrement que de foncer Charlotte doit encore s’en souvenir. Cette navigation était limite au niveau de la sécurité. La mer était un peu trop formée pour nos petites embarcations. Bilan: un abandon, un naufragé. Regroupement de toutes les flottilles sur la plage des Dames pour un départ en formation vers le port de Noirmoutier. Les canoës sont aussi regroupés que possible: les Marais sont partis depuis 10 minutes, les Kayaks sont quelque part, il manque des membres d’équipage… Romain est quasi désespéré. Nous nous retrouvons quand même tous à l’entrée du port. Le vent est très fort et la remontée du port est longue et fastidieuse. Les Mantrand coulen, les Marais se perdent dans la vasière et moi je voudrais bien finir à pied ! C’est d’ailleurs ce qu’ont fait Jean-Pierre, Marie-Pierre, Suzanne et Léo, navigation dans le Bois de la Chaise en tirant le canoë sur son chariot(1).

Nous avons débarqué, rangé les canoës dans un hangar et nous avons enfilé notre tenue de soirée pour le repas des équipages: Pantagruélique(2)


Régle numéro 1 Ne pas oublier son chariot

Régle numéro 2 Ne pas oublier son Tupperware

 

Samedi, sortie du port vers 8H30 marée oblige! Regroupement des équipages pour une navigation vers la plage des Dames (Romain n’était pas là pour nous voir). Il restait une houle résiduelle, nous avons embarqué pas mal de paquets de mer. Sur la plage des Dames, les grosses unités sont échouées, nous remontons nos bateaux sur la plage. C’est un tableau magnifique et rare. Nous passons la marée basse à manger des huitres, à boire un coup de vin de Loire, à faire la sieste, à palabrer, à comparer…(3) Dés qu’on en a eu marre, départ dans un grand flou… Nous partons en découverte dans l’étier aux lapins, ceux qui ont séché le briefing se sont laissés embarquer dans un toboggan sous un pont routier. Le plus délicat fut de retraverser ce pont (4). La circulation était intense ! Véro nous a accueillis et nous avons gouté à son élevage de diploïdes (bios élevées sous la mer). Savoureuses. (5). Le retour vers le port de Noirmoutier fut sans problème nous étions merveilleusement regroupés pour une entrée de front. Romain n’était pas là ! Débarquement et pot des équipages. (6)

 

Règle numéro 3 Ne pas oublier son couteau pour manger les huitres

Règle numéro 4 Traverser la route avec son kayak en marchant doucement et régulièrement, ne pas oublier de sourire et de dire merci (technique vietnamienne de Van)

Règle numéro 5 Ne pas oublier son tire bouchon, son verre et une bouteille.

 

Règle numéro 6 Ne pas oublier la clé du camion dans le bateau

 

Dimanche, un début de matinée un peu chaotique, départ groupé (Romain n’est pas là) nous partons pour la pleine mer… (7 et 7 bis) au troisième piquet se diriger vers les deux piquets et attendre que la mer descende…(8) installation sur un rocher pour une ventrée de triploïdes (9) (10) et un pique nique (11). Avant que la mer ne remonte, départ pour la terre ferme. Le parcours à la rame est très court, nous essayons ensuite le canoë tiré, poussé, glissé, roulé, ensablé… Après une sieste bien méritée, entrée dans le port très groupée (Romain n’est pas là)

Parade dans le port, sortie des bateaux, remise des récompenses au château. Voile et canotage et Haut y c’est eau ont été récompensés pour avoir participé à cette 20 ° édition. Bise à tout le monde et à l’année prochaine. (12) (13) (14)


Règle numéro 7 Ne pas oublier la carte marine

Règle numéro 7 bis Savoir lire une carte marine

Règle numéro 8 Ne pas oublier la bouteille, les verres, les cacahuètes pour patienter

Règle numéro 9 Ne pas oublier son couteau à huitre

Règle numéro 10 Ne pas oublier sa trousse à pharmacie avec des pansements

Règle numéro 11 Ne pas oublier son pique nique

Règle numéro 12 Ne pas oublier de dire aux copains qu’il faut absolument qu’ils viennent l’an prochain

Règle numéro 13 Ne pas oublier la gamelle de p’tit Jules dans l’herbe

Règle numéro 14 Ne pas oublier de faire le compte rendu pour Voile et canotage

 

Christèlle

 

album photos Noirmoutier 09 Noirmoutier 09

Partager cet article
Repost0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 20:00

La 5ème semaine du golfe : du 21 au 23 mai

Mercredi 20 mai :

Derniers préparatifs chez les mulots, on n’oublie rien, en fin d’après midi c’est le départ, direction le lycée pour prendre Jasmin, le barreur, et en route pour Vannes.

Mise à l’eau, cale de la DDE, en plein centre de Vannes, génial, on est sans doute dans les derniers, et il n’y a pas à faire la queue pendant des heures cette année!, et ce sous le regard de voileux (Phillippe, Yannick, Serge, et Guy), tranquillement installés à la terrasse d’un café, à observer et commenter les mises à l’eau .

Direction les pontons pour amarrer la Petitelili, et retour vers les amis de Voile et barbotage, qui attendent avec impatience le dîner d’accueil. Pendant ce temps nous allons déguster des langoustines et un verre de muscadet avec les officiels. Dîner en compagnie des voiles du Pertuis, ceux d’Anjou ayant décidé de faire bande à part.

Après le dîner un avis de recherche est lancé pour retrouver un équipier perdu dans la foule: le petit Léo, eh Jean-Pierre tu gères !

Arrivée de l’équipage, Sylvie, Daphné et sa copine Louise, et retour au camping pour une courte nuit, 5 h , la navette pour un départ vers 6 h. Phil qui refuse toujours les ordres, et en particulier celui de se lever aux aurores, tente en vain de mettre la grosse lulu, non le Petitlulu, à l’eau après le dîner, la mer a été démontée comme dirait Devos, elle est partie, donc il est bon pour inventer une autre solution le matin ! Et tout cela pour ne pas respecter le programme.

 

 


Jeudi 21 mai :

                 6h, Vannes s 'éveille, le jour se lève, l’instant est magique, la flottille des Voiles Avirons sort du port avec devant notre ami Daniel à l'aviron, fidèle à Marie, la flottille se regroupe après l’écluse, pas de Petitlulu,. La sortie de la rivière est rapide, le spectacle est superbe, 265 petits bateaux sur l’eau, une légère brise, du soleil, on est bien, n’est-ce pas Yannick et Serge sur Frog !, la retraite n’est pas loin, pour Serge et la Touline !

                 Arrêt devant Arradon, pour se regrouper, des ronds dans l’eau, les équipages semblent se réveiller, et tout à coup à l’horizon, nos amis sur Petitlulu, avec à son bords Phil, le vieux loup de mer, Jean-Pierre, le mousse, Pierre , le jeune archi, et le petit Léo, le chien de compagnie, à moins que ce soit dans un autre ordre, Léo, le vieux loup de mer, Phil le jeune archi, ,...Il est 10 heures, et c’est le départ d’une régate vers Port Blanc, nous attendons les derniers en observant la flottille des yoles, et c’est repartit vers Berder, avant de traverser le courant de la Jument vers Larmor Baden , escale du midi, Tout se passe bien le barreur a laisser son vtt pour retrouver les sensations de la barre, sous voile, dans les courants du golfe

                Arrêt pique-nique, Phil, pour pas le nommer, veut se faire remarquer, il n’a rien préparé et ne souhaite pas partager le repas de ses équipiers, il fera donc la queue une heure pour une frite pas cuite et 2 merguez.

                Arrivée de Phil 2, madame partant en stage de yoga, l’a laissé sur le bord de la 2x2 voies; en stop il est arrivé au port, et tout en étant passager d’une vielle dame, dit-il, il a faillit lui faire perdre des points et obtenir une amende, en lui faisant prendre un sens interdit ! bravo Phil 2 !!!

                C’est l’anniversaire de Daphné, le traditionnel gâteau au chocolat des mulots est sur la table, dans son plat en verre !

                Départ pour le tour de l’île d’Arz, par l’est, traversée des courants, et après 3 heures de navigation à la voile et à l’aviron, faute de vent et de moteur, arrivée à Arradon.

                Rencontre de François, et Thomas, sur Trotauvent, qui préfère naviguer avec ses amis du Mans.

Repas des équipages, autour d’une morgate, retour au camping sans la navette, merci Guy.

 

Vendredi 22 mai :

Départ d’Arradon pour Locmariaquer, rencontre de nos amis d’Aix sur leur caneton Philloccy, traversée du courant de la Jument, et sortie du golfe pour « beacher » dans une anse côté océan. Dégustation d’huîtres, pique-nique pour tous, sauf Phil, et sieste pour ses équipiers, la vie doit être rude à bord !; pendant ce temps les enfants se baignent. C’est aussi la disparition des chaussures finlandaises de Daphné, un mystère,

Départ après la renverse des courants pour une remontée de la rivière d’Auray, sous le soleil, sur de nombreux bateaux, les équipages ont sorti les maillots de bain, ou l’ombrelle, on fait bronzette, le spectacle de tous ces bateaux est superbe : voiles avirons, yoles, belle plaisance, et à l’horizon, les grands voiliers, une légère brise, du soleil, que demander de mieux. Les filles jouent les sirènes à l'avant du bateau.

Arrivée au Bono, ou nous avions déposé une voiture la veille, pour rentrer au camping plus vite. Aller et retour à la gare d’Auray, pour emmener Jasmin, le barreur, qui effectue un aller et retour à Redon, pour jouer du trombone à un concert avec « les gars du mardi »

Rencontre des bretons de Paris, Franck et son cousin Claude, et autour d'une mousse, c’est le contrat du siècle qui est conclu entre le parisien et Phil, l'angevin, le roi du vernis, si si, l’alu poli, il achète un canoë bois, impossible n’est pas de Béhuard.

Pour le diner, un choix à faire entre merguez frites et repas sous chapiteau, on opte pour la seconde et devinez ce qu'il serve : morgate, sans entrée et avec un dessert ridicule, sur ce coup là, on s'est fait avoir !!!

 

 

Samedi 23 :

           Départ du Bono, pour une descente rapide de la rivière d’Auray en direction de Port Navalo, le temps est couvert, il fait plus frais, et vers 10h la pluie s’invite à la fête, les cirés sont de rigueur, chacun s'équipe et c'est de nouveau la traversée du courant de la jument vers PortNavalo.

Vite trouver un mouillage, pour descendre à terre, chercher un petit coin pour manger, à l'abri, une navette et nous sommes dans les premiers à quai, un bigband de jazz jouent sur un podium, mais personne ne l'écoute, il pleut;

Un chapiteau, des tables, un peu de place, vite, nous essayons de réserver des places pour les amis, mais c'est difficile car tous les marins chercent à se poser à l'abri, bravo l'organisation pour avoir mis à la disposition des équipages ce chapiteau; c'est bruyant, étroit, ça chante, quelle ambiance, et dans le journal local, devinez qui tient la vedette, non ce n'est pas Phil, mais Léo, que tous les équipages respectent, même les vikings.

Avec la marée montante, le ciel semble se dégager, certains en profite pour braver la pluie et danser sous un air de jazz, les bretons en costumes, eux, n'apprécient pas la pluie et hésitent à entrainer le peu de spectateurs dans la danse.

Départ pour la rentrée du golfe, avant les autres flottilles, pour des raisons de sécurité, un coup de vent et la pluie sont annoncés !, cela permet de prendre les courants devant les gros bateaux, avec plus de tranquillité pour les novices, mais il nous faudra attendre le reste de la flotte avant Port Blanc, l'attente est longue, mais le spectacle est magnifique.

Le temps s'est amélioré, la pluie a cessé, et le vent est tombé, Jasmin décide de se baigner en se tenant à un bout derrière le bateau, et des c.r.s . lui proposent de faire du surf derrière leur zodiac, ce qu'il accepte volontiers;

Etape à Conleau, puis sortie du bateau à Vannes dans la précipitation, arrivée tardive à Séné, pour la soirée, le pot d'accueil est terminé, en fait nous faisons des tours de navette entre le parking et le port, avant de se retrouver dans une pizzéria du bourg, de la place oui, de la tranquillité non, il y des « beaufs » en grand nombre dans la même salle, si bruyants que nous décidons de prendre le dessert en terrasse : une coupe colonel ou un banana split pour les plus gourmands.

Dernière nuit au camping, et c'est le retour pour la maison, après un superbe week-end, les mulots sont contents.

Bravo aux organisateurs, et à tous les acteurs de ce spectacle

 

la semaine du golfe 2011- 2009 la semaine du golfe 2011- 2009


le mulot 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 20:28

la  5 ème édition : du 18 au 24 mai 2009
"Comme tous les deux ans, la Semaine du Golfe du Morbihan se déroulera pendant la semaine de l’Ascension, à l’approche des beaux jours quand est venu le temps de réarmer le canot et de retrouver les copains sur l’eau.
la flotille voile aviron : pour répondre à une nouvelle forme de " navigation de plaisir " une flottille de petits bateaux est apparue depuis quinze ans sur nos côtes : " les voiles aviron ". Familiaux, vite gréés, faciles à mettre à l'eau, ces canots permettent la décontractée, et la découverte de lieux peu fréquentés.ux de l'association sont déjà inscrits"
extrait de la présentation de cette manifestation sur le site link


Frog, Petit Lulu, Petite Liliberté, Trottauvent 2, sont déjà inscrits,

pour les voile avirons, possiblilté d'être hébergés au camping de Conleau à Vannes, avec petit déjeuner et navettes de cars pour aller au port
inscription jusqu'au 18 avril

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Voile et Canotage
  • : L’association Voile et Canotage d'Anjou a pour objet de promouvoir les bateaux traditionnels voile avirons en bois, ou de conception classique, les canoës et kayaks bois, pour découvrir les rivières et plan d'eau de nos régions. De regrouper et créer un lien entre les amateurs et les propriétaires de canots traditionnels. D’organiser ou de coopérer à l’organisation de manifestations.
  • Contact

SORTIES

Ami(e) voileux, canoéïste, kayakiste,

vous souhaitez proposer une sortie dans votre région

 ou vous avez participé à une randonnée, et vous souhaitez publier un article avec photos

laissez vos coordonnées dans contact,

 

Un grand merci à celles, et ceux qui font vivre le blog en rédigeant des articles
et en envoyant des photos
 

 

Rechercher

Construire son kayak en bois

Vous désirez construire un kayak de vos propres mains, un kayak en bois à bouchains, à partir d'un plan ou d'un kit, du Léo de 4,00m au kayak de mer Téo de 5,20m, visitez le site de Pierre : https://ohmyboat.com/blog/

Construction - Rénovation

Vous avez construit ou rénover un bateau bois, un canoë ou un kayak, partagez votre expérience, transmettez votre savoir faire, via un texte, des photos, ou un lien, n'hésitez pas à me contacter.

Nous sommes nombreux à chercher des conseils, pour construire, entretenir, rénover nos embarcations

bateau bois à vendre

Vous souhaitez vendre un bateau bois, ou le donner pour une rénovation, vous pouvez m'envoyer une annonce à mettre en ligne via le formulaire de contact